Volé, le petit Jésus de la crèche de Viverols (63) remplacé par une endive

S’il s’agit d’une plaisanterie, elle n’est pas du goût des habitants de la commune de Viverols, dans le Puy-de-Dôme. Dans la nuit de Noël, le petit Jésus de la crèche a été volé et remplacé par une endive. 

Qui a volé le petit Jésus de la crèche ? C’est la question qui est sur toutes les bouches, à Viverols, dans le Puy-de-Dôme. Dans la nuit de Noël, l’enfant Jésus a été volé et remplacé par une endive. (Photo d'illustration)
Qui a volé le petit Jésus de la crèche ? C’est la question qui est sur toutes les bouches, à Viverols, dans le Puy-de-Dôme. Dans la nuit de Noël, l’enfant Jésus a été volé et remplacé par une endive. (Photo d'illustration) © CELIK ERKUL
Qui a volé le petit Jésus de la crèche ? C’est la question qui est sur toutes les bouches, à Viverols, dans le Puy-de-Dôme. Dans la nuit de Noël, l’enfant Jésus a été volé et remplacé par une endive, comme le rapportent nos confrères de France Bleu Pays d’Auvergne. Déjà en 2012, une telle plaisanterie avait été commise, avec le même mode opératoire. Une endive avait, en effet, été déposée dans la crèche.



Mais cette fois-ci, un message dénonçant la politique européenne de contrôle des migrants a également été placé dans la crèche. A qui profite le crime ? Reste que Stéphanie Gayard, la présidente du comité des fêtes, a décidé de ne pas en rester là : « J’irai porter plainte à la gendarmerie dès mardi matin. C’est hors de question de laisser passer ça encore une fois », a-t-elle indiqué à France Bleu.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers religion société noël sorties et loisirs