Racisme et violence au stade : visite “pédagogique” au Camp des Milles pour deux clubs de foot la région lyonnaise

Visite du camps des milles par les deux équipes de football / © France 3 Provence Alpes
Visite du camps des milles par les deux équipes de football / © France 3 Provence Alpes

Insultes racistes, bagarres... il y a six mois, une rencontre de football amateur dans la région lyonnaise dégénérait. Les deux clubs ont été lourdement sanctionnés. Parmi les sanctions figurait une obligation pédagogique : la visite pour les deux équipes du Camp des Milles, près d'Aix en Provence.

Par dm

Le 24 octobre 2015, à l’occasion d’un match entre une équipe de football de Lyon 8ème, Etoile Sportive Trinité Lyon, et une équipe du Beaujolais, l'AS Denicé, des insultes racistes entre les deux clubs ont fusé. La rencontre a dégénéré en bagarre générale.

Une sanction accompagnée d'une réflexion pédagogique

© France 3 Provence Alpes Face à la recrudescence des insultes racistes et antisémites, des violences, dans le milieu du football, la commission de discipline de la Fédération Française de Football a décidé d'agir et de prendre des mesures. A l’initiative de la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme), les sanctions ont été assorties d'une mesure "pédagogique" originale et inédite. Les deux équipes ont accepté de se rendre, ensemble, au site-mémorial du Camp des Milles pour y suivre une visite et un atelier participatif. Objectif : comprendre, à travers l’histoire de ce site, les conséquences d’engrenages racistes et antisémites.

Le reportage de France 3 Provence-Alpes

Racisme et violence au stade : visite "pédagogique" au Camp des Milles pour deux clubs de foot la région lyonnaise
reportage F.Renard, O.Ducros-Renaudin, E.Bortayre - 24/4/16 - France 3 Provence-Alpes
Intervenants
1 - Pierre Billandon - Joueur au club AS Denicé
2 - Patrick Kahn - Chargé de mission par la LICRA
3 - Pascal ParentPrésident du district de Lyon Rhône

Le Camp des Milles est le seul grand camp français d’internement et de déportation encore intact et accessible au public. C'est aujourd'hui un site-mémorial unique en France. Sa vocation : transmettre l'histoire d'un lieu qui, de 1939 à 1942, va rejoindre progressivement l'histoire tragique de la Shoah. S'appuyant sur la force du lieu et sur son histoire, il a aussi vocation à montrer jusqu'où peut aller le rejet de l'Autre, à l'aide d'une présentation pédagogique des mécanismes individuels et collectifs qui mènent au génocide. Objectif : résister à l'engrenage des extrémismes, des racismes et de l'antisémitisme. Plus largement, le Site-Mémorial est un lieu de formation et de rencontre entre les mondes de l'éducation, de l'art et des sciences.

www.campdesmilles.org

Sur le même sujet

Agriculteurs en colère dans la Loire (et ailleurs) : on vous dit pourquoi !

Les + Lus