• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le référendum d'initiative populaire, une tradition suisse

© France3Alpes
© France3Alpes

Parmi les nombreuses revendications des Gilets Jaune ces dernières semaines, le référendum d'initiative citoyenne est devenu très populaire. Chez nos voisins suisse, cette manière de consulter les citoyens est déjà bien en place, elle est gage de confiance envers les institutions.

Par Daniel Despin

La stabilité des institutions politiques suisse est légendaire. 4 fois par an environ, les citoyens sont appelés aux urnes pour deux types de consultations, le référendum et surtout les initiatives. Le premier pour dire, oui ou non, à une loi ou un changement constitutionnel, proposé par le gouvernement.

Les secondes pour proposer une initiative au peuple. Il faut alors recueillir 100 000 signatures en 18 mois maximum. Beaucoup d'initiatives ont fait parler d'elles pour leur caractère populiste, comme l'interdiction des minarets ou le renvoi des criminels étrangers.

Mais la plupart du temps, les échos de ces initiatives ne franchissent pas les frontières et peuvent être très progressistes, comme la lex Weber, qui interdit la construction de lits froids en montagne, par exemple.

Quoiqu'il en soit, avec ce système d'initiatives, les suisse se sentent en prise direct avec leurs institutions. Ce système est il transposable en France ? Réponse dans ce reportage de Serge Worreth et Ingrid Pernet.

 
référendum

 

Sur le même sujet

Simone l'élue

Les + Lus