Coronavirus, manque de neige : la région débloque 3 millions d'euros pour aider les petites stations de montagne

La crise sanitaire du coronavirus qui s'est ajoutée au manque d'enneigement a fait plonger dans le rouge certaines petites et moyennes stations de montagne. Pour les aider à passer le cap, la Région Auvergne-Rhône-Alpes annonce une aide de près de 3 millions d'euros ce mardi 7 juillet 2020.

 

Laurent Wauquiez annonce une aide de près de 3 millions d'euros pour les petites et moyennes stations de montagne
Laurent Wauquiez annonce une aide de près de 3 millions d'euros pour les petites et moyennes stations de montagne © Région Auvergne-Rhône-Alpes
Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, était à Super-Besse, dans le massif central ce lundi pour annoncer une aide exceptionnelle de près de 3 millions d'euros pour les petites et moyennes stations de montagne particulièrement touchées par la crise sanitaire et le faible taux d'enneigement.

La saison 2019-2020 a été marquée par deux phénomènes notables : d’une part un très faible enneigement en moyenne montagne et d’autre part la fermeture anticipée des stations le 15 mars dernier en raison de la crise sanitaire.

Cela a engendré des chiffres d’affaires en chute libre. Or, le système assuranciel Nivalliance, mis en place par Domaines Skiables de France, n’est pas suffisant cette année pour amortir les pertes. La Région a donc décidé de débloquer une aide exceptionnelle de 2,8 millions d'euros.
 

Quelles sont les critères d'éligibilité ?


Les stations ciblées sont celles ayant connu par un manque d’enneigement un chiffre d’affaires 2019- 2020 inférieur à 80% du chiffre d’affaires de référence (moyenne des 3 derniers chiffres d’affaires).
Et celles ayant connu en raison d’une fermeture anticipée un chiffre d’affaires 2019-2020 inférieur à 70% du chiffre d’affaires de référence (moyenne des 3 derniers chiffres d’affaires).  

Une aide d'investissement


Concrètement, il s’agira d’aider les stations sur des travaux de création, rénovation, extension ou aménagement, ainsi que pour l’acquisition de matériels destinés au développement du domaine skiable. Cela sera essentiellement les remboursements des emprunts liés aux remontées mécaniques qui constituent souvent le plus gros poste de dépenses pour les stations.
 

23 stations concernées dans la région


En tout, 23 stations sont éligibles à l'aide de la région. La majorité se trouvent dans les Alpes avec quatre stations en Isère (Saint-Pierre-de-Chartreuse, Le Sappey-en-Chartreuse, Saint-Pierre d'Allevard et l'Alpe du Grand Serre), deux stations en Savoie (La Feclaz et Orelle) et trois en Haute-Savoie (La Sambuy, Mont Saxonnex et Les Brasses).

En Auvergne, il y en a 7 : Le Lioran (Cantal), Les Estables (Haute-Loire), et Super Besse,  Mont-Dore/ Sancy, Chastreix Sancy et Praboure Saint Antheme dans le Puy-de-Dôme.

Et dans le Rhône, 7 également : Hauteville Lompnes et le Plateau de Retord et du Haut Valromey (Ain), La Croix de Bauzon (Ardèche), Chalmazel (Loire), et Lus la Jarjatte, Col de Rousset et Font d’Urle (Drôme).

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région auvergne-rhône-alpes politique stations de ski économie tourisme coronavirus santé société neige
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter