• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Régionales 2015 - Christophe Boudot (FN) : “Laurent Wauquiez nous a pillés”

© France 3
© France 3

Au 2d tour des élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes, la liste Front National menée par Christophe Boudot arrive 3ème, loin derrière les deux autres listes. 

Par Claude Fallas

Malgré la troisième place du Front-National, sa tête de liste Christophe Boudot ne se déstabiilise pas, et y voit une victoire : "Le Front-National s’est installé aujourd’hui dans la région Rhône-Alpes-Auvergne, puisque nous aurons aussi des élus en Auvergne, et nous aurons un groupe de combat, un groupe qui saura défendre ses électeurs pendant 6 ans."

Petite déception néanmoins du côté du candidat Front-National devant ce résultat qui est considéré comme un déni de démocratie : "Les Français sont exaspérés aujourd’hui parce que lorsque nous arrivons en tête dans plusieurs régions et qu’à la fin, nous n’avons pas de régions, c’est dramatique pour la démocratie. C’est un déni de démocratie. Il s’est passé entre ces deux tours quelque chose d’incroyable que les Français n’ont pas compris : l’UMP appelant à voter pour le PS, le PS appelant à voter pour l’UMP. Il y a eu une grande coalition du Parti Communiste jusqu’au MEDEF, tout ça pour faire élire des gens de droite qui feront finalement la même politique que des gens de gauche. En région Rhône-Alpes-Auvergne notamment, je ne vois pas quelle politique différente il pourrait y avoir avec Laurent Wauquiez qu’avec Jean-Jack Queyranne."

Enfin, pour expliquer des pourcentages en baisse au 2d tour (mais pas forcément en nombre de voix), Christophe Boudot n'hésite pas à s'en prendre directement au grand vainqueur de la soirée : "Au second tour, il y a eu un effet mécanique. C’est vrai qu’en arrivant en 3ème position, c’est plus difficile de mobiliser nos électeurs pour le second tour. Je constate les chiffres avec vous. Laurent Wauquiez a promis beaucoup, Laurent Wauquiez a pris des postures de Front National, mais je doute fortement qu’il puisse mettre en place les idées qui étaient les siennes et qu’il nous a pillées pendant toute cette campagne. Moi, j’ai très peur finalement : aujourd’hui, il va mettre en place son équipe avec des centristes, qui croient en l’Europe de Bruxelles, qui croient en beaucoup plus d’immigration. Sur les valeurs familiales, ils sont aux antipodes de beaucoup des idées de l’UMP. Moi je crois que Laurent Wauquiez a fait un coup politique aujourd’hui en gardant cette région, mais j’ai très peur pour l’avenir de cette région."
Résultats des Régionales 2015. Interview de Christophe Boudot


Sur le même sujet

Non au compteur Linky

Les + Lus