Les réseaux sociaux suivent la 13ème étape du tour de France vers Chamrousse et les Alpes

Au bord de la route, à l'arrivée à Chamrousse, au coeur même de la course pour les plus chanceux... Les internautes et les twittos suivent la 13ème étape du tour de France, ce vendredi 18 juillet. Suivez ici une sélection des "posts" des "twittos".


Le peloton approche de l'arrivée.


Commentaire d'un élu isérois sur le passage du tour à Grenoble. Aucun message sur le compte officiel du maire, Eric Piolle, portant fan de la bicyclette (il ne se déplace qu'en vélo à Grenoble).


Derniers passages sur le plat dans Grenoble... Et maintenant, montée vers Chamrousse !


Les derniers ne seront sans doute pas les premiers...


Les grenoblois attendent le passage des coureurs.


La maire de Paris, Anne Hidalgo, est l'invitée des organisateurs sur cette première étape alpine. Visiblement, elle apprécie.


Toutes les équipes ont bien sûr leurs préposés aux réseaux sociaux pour faire suivre la course à leurs supporters de l'intérieur.


Il fait chaud, plus de 30 degrès, sur l'étape de ce vendredi. Et pour tous les coureurs de toutes les équipes, il faut penser à bien s'hydrater.


Certaines équipes se souviennent de leurs exploits de l'an passé. En espérant faire aussi bien cette année. 


Et voilà l'objectif du jour : la ligne d'arrivée en haut de Chamrousse. 


Avant les coureurs, la caravane publicitaire. Elle a toujours un succès certains, auprès des petits et des grands.
Page Facebook de Frederic Banchet : ici 

Et pour commencer, des souvenirs des éditions précédentes en noir et blanc.




L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité