"Bientôt ça ne sera plus des pierres mais des balles" A Rillieux la Pape, le maire et la police menacés par des tags

Publié le Mis à jour le
Écrit par Alexandra Marie
Alexandre Vincendet maire LR de Rillieux la Pape, avait déjà été menacé d'être décapité en mars 2021
Alexandre Vincendet maire LR de Rillieux la Pape, avait déjà été menacé d'être décapité en mars 2021 © PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

Alexandre Vincendet, le maire LR de Rillieux la Pape (Rhône) et les policiers de la commune, ont fait l'objet de menaces sur des tags de la ville. Ces derniers mois, ce type de messages violents à l'égard des élus et de la police se sont multipliés dans la région.

Deux tags ont été signalés dans le quartier des Allagniers, à Rillieux-la-Pape, le samedi 23 octobre. Ils visent le maire de la commune, Alexandre Vincendet, et les forces de l'ordre, relate Le Progrès.

Les inscriptions ont été découvertes samedi, dans le quartier des Allagniers. L'élu a annoncé qu'il allait déposer plainte. "La police de Rillieux, si vous continuez à nous casser les c..., ce ne sera plus des pierres mais des balles"

La préfecture de la région Auvergne-Rhône-Alpes et du Rhône soutient Alexandre Vincendet et a saisi le procureur de la République. Ce n'est pas la première fois que ce dernier fait l'objet de telles menaces: l'élu a été visé à plusieurs reprises ces derniers mois. En mars 2021 il avait été menacé de décapitation. 

Un suspect avait alors été "interpellé en flagrant délit" selon un tweet de la police nationale du Rhône. D'autres élus ont dénoncé des menaces directes dans la région notamment du fait de leur position en faveur du pass sanitaire. Cette tendance à intimider les élus est renforcée par les réseaux sociaux, principaux vecteurs de ces messages. 

En juillet dernier plusieurs députés ardéchois avaient été menacés de mort et sommés de bien voter sous peine de représailles. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin avait alors demandé aux préfets et aux forces de l'ordre de renforcer les mesures de protection envers les élus dans le contexte des mobilisations des anti-vaccins.

 

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.