Covid 19 : 140 000 doses pour 140 000 rendez-vous, la vaccination affiche complet en Auvergne-Rhône-Alpes

Pour se faire vacciner en mars en Auvergne-Rhône-Alpes, il faut attendre la livraisons de nouvelles doses car les créneaux sont déjà tous complets pour les doses reçues. Restent les médecins en petit volume pour les personnes de plus de 50 ans présentant des comorbidités et bientôt les pharmaciens.

Les 140 000 doses de vaccin livrées en Auvergne-Rhône-Alpes en mars ont trouvé preneur. Il faudra encore patienter pour les non-inscrits dans les centres de vaccination
Les 140 000 doses de vaccin livrées en Auvergne-Rhône-Alpes en mars ont trouvé preneur. Il faudra encore patienter pour les non-inscrits dans les centres de vaccination © Richard BRUNEL / MaxPPP

En mars, 140 000 doses de vaccins destinés aux primo-injections seront livrés en Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé l'Agence Régionale de Santé. Ces doses seront utilisées pour des premières injections. 140 000 rendez-vous ont déjà été calés. Résultat, il n'y a plus de créneaux disponibles pour les personnes souhaitant se faire vacciner mais des créneaux se libèrent au fur et à mesure des livraisons. Il faut donc être vigilant et guetter l'ouverture de nouveaux créneaux sur les différents sites internet où l'on peut s'inscrire.
Le laboratoire Moderna a annoncé la livraison courant mars de doses supplémentaires ce qui logiquement devrait provoquer une ouverture à de nouvelles inscriptions. 
Trouver un centre de vaccinations près de chez soi

Chez les médecins, 10 doses donc 10 vaccinations par jour

Depuis la fin de la semaine dernière, les médecins peuvent vacciner leurs patients de plus de 50 ans et de moins de 74 ans présentant des comorbidités. Le démarrage s'est fait en douceur. Chaque médecin volontaire dispose de 10 doses d'Astra Zeneca et doit vacciner ses 10 patients dans la même journée. Il faut donc tout d'abord planifier 10 consultations au milieu des consultations habituelles afin de ne pas gâcher la moindre dose. 

Les quantités de vaccins que peut recevoir un médecin vont augmenter. Ce sont 20 doses pour la première semaine de mars, puis 30 la semaine suivante. Dans un second temps, les pharmaciens pourront eux aussi vacciner comme ils le font déjà pour la grippe.

Les effets secondaire de l'astra-zeneca sont bénins

Le vaccin (utilisé par les médecins) souffre d'une mauvaise réputation mais le responsable des médecins libéraux du Rhône, qui lui-même l'utilise chez ses patients, nous a certifié qu'il n’y avait pas plus d’effets secondaires qu’avec d’autres vaccins du même type… Son procédé de fabrication est sensiblement le même que celui du vaccin contre la grippe saisonnière. Le patient peut faire un peu de fièvre. Du paracétamol est alors prescrit.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société