Covid 19 : les parents d'élèves ravis de l'allègement du dispositif de fermeture de classe dans le Rhône

Publié le Mis à jour le
Écrit par Nadjette Maouche
© LUC NOBOUT / MAXPPP

Dès la semaine prochaine, il n'y aura plus de fermeture de classe systématique dès le premier cas de Covid à l'école. Le gouvernement élargit ainsi une mesure testée depuis début octobre dans 10 départements, dont le Rhône.

La nouvelle mesure réjouit de nombreux parents, las de devoir assumer la garde forcée des enfants à domicile depuis la rentrée.

Depuis des semaines, la fédération des parents d'élèves FCPE interpelle le gouvernement sur le "casse-tête" des familles face à la garde forcée de leurs enfants en raison des fermetures de classe, systématiques dès le premier élève positif.

"Dès la semaine prochaine, lorsqu'un élève est testé positif, tous les élèves de la classe sont testés à leur tour et seuls les camarades positifs restent à la maison", a indiqué le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer, scellant de facto la fin des fermetures de classe dès le premier cas chez un élève.

Le gouvernement élargit ainsi une mesure testée depuis début octobre dans 10 départements, dont le Rhône. Concrètement, soit "un laboratoire vient dans l'école", soit "on va demander aux parents de faire des tests aux enfants en ville", a précisé Jean-Michel Blanquer, soulignant que ces tests seront "gratuits". "Seuls les élèves présentant un test négatif pourront revenir en classe", a-t-il ajouté.     

"Aujourd'hui, nous estimons que ce sont 180 000 familles qui sont concernées par les fermetures de classe, je suis très conscient et très attentif à cette réalité", a expliqué Jean-Michel Blanquer.

Cette mesure a reçu l'assentiment des parents d'élèves. "Il est primordial que les enfants qui ne sont pas concernés par le Covid puissent apprendre en étant à l'école, c'est même là qu'on apprend le mieux", a déclaré Carla Dugault, co-présidente de la FCPE.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.