Critérium du Dauphiné 2024 : la 5ᵉ étape neutralisée, les coureurs arrivent en convoi à Saint-Priest après une chute massive

La 5ᵉ étape du Critérium du Dauphiné s'est terminée... sans vainqueur. À 21 kilomètres de l'arrivée, une soixantaine de coureurs a chuté sur les pentes glissantes de la côte de Bel-Air, entraînant l'arrêt définitif de la course quelques minutes plus tard.

Il n’y aura pas de vainqueur à l’issue de la 5ᵉ étape du Critérium du Dauphiné. Ce jeudi 6 juin, l’organisation a décidé d’arrêter la course en raison des conditions météorologiques ayant provoqué la chute du peloton.

Les cyclistes étaient censés relier Amplepuis à Saint-Priest dans le Rhône. 

A lire aussi. Critérium du Dauphiné 2024 : étapes, parcours et détails… Tout ce qu'il faut savoir sur la 76e édition

Une soixantaine de cyclistes au sol 

Il ne restait que 21 kilomètres à parcourir aux coureurs pour franchir la ligne d’arrivée. Mathis Le Berre (Arkea-B&B) et Tobias Bayer (Alepcin-Deceuninck), en échappée, avaient alors pris la tête de la course. Derrière eux, le peloton accélérait le rythme, tentant de les rattraper.

Sur une route détrempée, la descente de la côte de Bel-Air a été fatale au peloton. Une bonne soixantaine de coureurs s'est retrouvée projetée au sol ou dans le fossé après la chute d’un des cyclistes. Parmi eux, le maillot jaune Remco Evenepoel ainsi que les favoris de l’épreuve, les sprinteurs Primoz Roglic et Juan Ayuso.

Un blessé transporté en ambulance 

Si le Belge Remco Evenepoel a pu rapidement remonter sur son vélo, on lui a cependant interdit de reprendre la route, le temps d’évaluer les dégâts. À l'avant, les deux leaders ont également dû s’arrêter.

Finalement, un seul coureur a nécessité une prise en charge par les ambulances. Dylan Van Baarle, de la team Visma-Lease a été touché à l’épaule pendant le carambolage et sa participation au Tour de France est désormais incertaine. Son compatriote Steven Kruijswijk a lui décidé d’abandonner la course.  

La course a été arrêtée 15 minutes, puis l’organisation a décidé de mettre fin définitivement à l’épreuve, la route étant trop glissante et les coureurs à terre trop nombreux au vu du manque d’assistance médicale.

Des supporters déçus à l'arrivée 

Le peloton a malgré tout franchi la ligne d’arrivée, en convoi et au ralenti, à Saint-Priest où attendaient des centaines de spectateurs. 

Malgré la déception, ces derniers ont tout de même pu aller saluer les coureurs à la fin de l’étape et assister à la cérémonie protocolaire. Car si les temps n’ont pas été comptabilisés sur cette épreuve, les points pris pendant la journée au classement de la montagne ont eux bien été enregistrés.

Et le prix de la combativité a été accordé à titre exceptionnel aux deux échappés Mathis Le Berre et Tobias Bayer. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité