Des prévisions météo hyper locales en temps réel pour les habitants de Mions dans le Rhône

Publié le
Écrit par France 3 Rhône-Alpes. Propos recueillis par J. Sauvadon

LyonMétéo.com et la ville de Mions se sont associés pour mettre en service une station météo. Les données recueillies en temps réel vont permettre d'améliorer la gestion des risques et faire économiser de l'eau en arrosant à bon escient.

Romain Weber, jeune météorologiste créateur du site LyonMétéo.com, passe à la vitesse supérieure. Il vient d'inaugurer sa première station météo sur la commune de Mions. C'est la mairie qui lui a passé commande. L'objectif : fournir aux services de la ville et aux habitants des relevés extrêmement précis et localisés.

Sécurité et économie pour la ville de Mions

Claude Cohen, le maire de Mions, très satisfait de sa collaboration avec Lyon Météo durant les trois dernières années, a donc choisi d'implanter une station météo sur la commune. Il compte sur Romain pour mieux anticiper les risques d'inondation ou de verglas et faire surtout des économies d'eau. "Grâce à la station météo, nous savons aujourd'hui s'il faut arroser ou pas. Sur nos terrains de foot qui sont arrosés automatiquement, on utilise de l'eau à bon escient. Même chose pour les espaces verts et les divers terrains". Les prévisions vont être mises à la disposition des habitants sur le site internet de la ville. Les prévisions seront également distribuées aux différents services de la ville, à la voirie, aux pompiers, et aux services de police.

Bien préparer les pistes pour les hippodromes lyonnais

Une vingtaine d'autres communes, entreprises ou associations sont déjà clients de LyonMétéo.com comme les hippodromes de Parilly ou du Carré de Soie.

Romain Garin, régisseur général des hippodromes lyonnais, fait appel aux services de Lyon météo. "On a besoin de beaucoup de précisions pour bien préparer les pistes en amont et assurer la sécurité et le bon déroulement des courses. On ne peut pas aujourd'hui se servir uniquement de la météo généraliste. On manquerait de précisions et on finirait par avoir des réunions qui seraient finalement annulées". L'anticipation et la planification de la préparation des pistes permettent au champs de course d'offrir les mêmes conditions pour chacune des courses au fil de la journée. C'est un facteur essentiel dans la profession. La maîtrise de l'eau compte également vu les surfaces concernées. Sur l'hippodrome de Parilly qui est en gazon, les économies d'arrosage sont déjà mesurables. "On a fait les premiers essais avec Romain en juillet dernier. On a réduit nos volumes d'eau de 50%".

Pour affiner encore plus les données, des installations supplémentaires de mesure vont être mises en place.

Vivre de sa passion 

La plus grande fierté de Romain : vivre aujourd'hui de sa passion, avoir ses propres relevés sur le terrain et fournir des prévisions encore plus fiables.

Grâce à ces installations, le temps de réaction va baisser face à des intempéries, des tempêtes ou des orages. "Avant on avait des simulations avec des modèles météos qui estimaient les valeurs sur Mions en prévision et là maintenant ça permet de les confirmer et d'adapter les prévisions. On a les observations en temps réel" explique-t-il.

Dans l'abri météo, on trouve un thermomètre, un hygromètre, un pluviomètre, un capteur UV et pyranomètre (ensoleillement solaire) alimentés par un panneau solaire. Ce dispositif est complémenté par une girouette anémomètre située à 9 mètres de haut. Toutes les données sont retranscrites et peuvent être accessibles en temps réel (toutes les 15 minutes) via une application ou extrapolées pour des prévisions.

En France, très peu de météorologistes amateurs parviennent à passer professionnels. Romain devrait prochainement signer de nouveaux contrats pour bien négocier ce tournant et élargir son offre avec des données sur la pollution.. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité