Départementales 2021 dans le Rhône : la droite confirme son emprise, la gauche disparaît du département

Au 1er tour, le Rhône (hors Métropole) a confirmé son très fort ancrage à droite: la majorité sortante de Christophe Guilloteau conserve sans difficulté son emprise sur le département. La Droite décroche 12 des 13 cantons. LREM remporte un canton. La Gauche s'efface. Retrouvez tous les résultats.

L'hôtel du Département du Rhône se trouve à Lyon (archives)
L'hôtel du Département du Rhône se trouve à Lyon (archives) © France tv

Le département du Rhône compte 13 cantons pour 26 élus. Ce dimanche 27 juin 2021, les électeurs retournaient aux urnes pour élire leurs conseillers départementaux. Lors du premier tour, le 20 juin dernier, aucun binôme n'est sorti vainqueur. Pour ce deuxième tour, ce sont 26 binômes qui sont en compétition. Ce deuxième tour ne donne lieu dans le département du Rhône a aucune triangulaire.  

Participation 

Dans le département du Rhône (et la métropole de Lyon), le taux de participation à midi est de 12,05 %, contre 11,86% au premier tour à la même heure. A 17h, la participation s'élevait à 25,23%. Une participation en légère hausse par rapport au 1er tour, à la même heure (22,80%). On note cependant un effondrement par rapport à la participation à 17h en 2015 (41,84%). 

Vers le grand chelem pour la Droite 

On attendait peu de surprise dans ce département où 12 des 13 cantons étaient à droite ou au centre-droit. Dans ce traditionnel bastion centriste, la droite plus unie que jamais, était assurée de conserver ce département. En raison de la forte abstention, plusieurs binômes de la majorité sortante ont manqué leur élection dès le premier tour. C'était le cas pour le président sortant LR Christophe Guilloteau dans son canton de Brignais. Pour être élu au premier tour, il faut obtenir plus de 50% des suffrages exprimés et au moins 25% des électeurs inscrits. 

►Les enjeux à l'issue du 1er tour 

Les binômes de droite ou d’union avec le centre-droit sont arrivés en tête dans les 13 cantons. Les rares dissidences ne vont pas affecter la couleur politique du département. La gauche a perdu dès le premier tour son unique canton : la sortante Sheila McCarron a été battue dans son canton de L'Arbresle.
Le Rassemblement National qui avait lourdement pesé sur le scrutin de 2015 a enregistré un très net recul. Il y a six ans, le parti de Marine Le Pen était présent au 2e tour dans 12 des 13 cantons du Rhône, sans toutefois parvenir à remporter de sièges. Les binômes FN étaient même arrivés en tête du 1er tour dans les cantons de Saint-Symphorien-d'Ozon, de Gleizé et Villefranche/Saône, devant les binômes de droite, avec des avances respectives de 147, 299  et 78 bulletins. 

Ce dimanche 27 juin 2021, la droite affrontait donc des binômes RN dans 3 cantons. Le Rassemblement National s'est maintenu au deuxième tour que dans les cantons de Belleville-en-Beaujolais, Saint-Symphorien-d'Ozon et Genas. La droite et le centre affrontent la gauche au second tour dans 8 cantons. La gauche, en ballottage défavorable, fondait encore quelques espoirs sur le canton du Val-d’Oingt où l'écart avec le binôme de droite était d'environ 5 points. Dans le canton de l’Arbresle, le binôme de la majorité sortante affrontait un binôme LREM, en ballottage défavorable. Deux binômes de droite s’affrontaient au second tour dans le canton de Gleizé.

Bilan du 2e tour dans le Rhône : la Droite s'impose presque partout

Ce scrutin départemental 2021 est un triomphe pour la droite. Elle remporte douze des treize cantons du Rhône. Seul le canton de L'Arbresle échappe à la majorité départementale. Dans ce canton, c'est une victoire du binôme centriste. De son côté, la gauche a perdu dés le premier tour l'unique canton qu'elle dirigeait, celui de L'Arbresle. Elle n'est désormais plus représentée au conseil départemental. Dans le Rhône, l'abstention a atteint 66,9% pour ce deuxième tour. 

L'élection du président du conseil départemental aura lieu jeudi 1er juillet. Christophe Guilloteau devrait logiquement être candidat. 

"Ce n'est pas tout à fait le grand Chelem de la droite. Sur 13 cantons, on en gagne 12. Le 13e est un binôme centriste LREM. Je confirme qu'il n'y a plus aucun canton de gauche dans le département du Rhône," a indiqué Christophe Guilloteau ce dimanche soir. Comment analyse-t-il cette victoire ? "Il y a certes une prime au sortant mais aussi la reconnaissance de ce que les élus ont fait sur le territoire. Le département du Rhône est un département spécifique. On l'a sorti de ses difficultés financières, on a eu une politique sociale importante, on a passé la crise Covid avec force aux côtés des communes et de la Région... Cette crise a tout de même coûté 14 millions au département. Mais on a fait le job," ajoute le président sortant réélu à Brignais. "En plus on était des candidats unis"

Les résultats dans le Rhône dans chaque canton

Canton 1 : Anse -  29.372 inscrits - votants :10413
Valérie Beraud - Jean-Henri Soumireu-Lartigue UGE (union à gauche avec des écologistes)  27,36% 
>>Pascale Bay - Daniel Pomeret (binôme sortant) UCD (union au centre et à droite)  72,64% ELU

L'abstention a atteint 64,55%. La gauche et les écologistes sont balayés par le binôme sortant composé de Pascale Bay et Daniel Pomeret. 

Canton 2 : L'Arbresle - 27.342 inscrits - votants : 9573
>>Sarah Boussandel - Pierre Varliette LR  45,86%  
Morgan Griffond - Catherine Lotte  UCD  54,14%  ELU

Dans le canton de l'Arbresle, c'est le binôme LREM Griffond-Lotte, en ballottage défavorable, qui s'impose au 2e tour avec un peu plus de 700 bulletins d'avance sur ce canton perdu par la gauche. L'abstention a atteint 64,99%, en recul par rapport au 20 juin (66,50%). 

Canton 3 : Belleville-en-Beaujolais - 24.773inscrits  - votants :7368
>>Evelyne Geoffray (sortante) - Frédéric Pronchery  UCD  77,31% ELU  
Christophe Boudot - Chantal Capaldini  RN  22,69 %  

Christophe Boudot et Chantal Capaldini sont défait par la sortante Evelyne Geoffray (maire de Odenas), en lice aux côtés de Frédéric Pronchery, maire de Belleville-en-Beaujolais. Une victoire incontestable pour le binôme de la droite et du centre avec une avance de plus de 3750 bulletins. L'absention atteint 70,26%. L'un des pourcentages les plus forts du département du Rhône, comparable au pourcentage du 1er tour. 

Canton 4 : Val d'Oingt -  22.176 inscrits  - votants :8015
>>Martine Publié (sortante) - Christian Vivier - Merle LR 59,52 %  ELU
Ariane Aubonnet - Pascal Terrier UGE  40,48%  

La sortante Martine Publié aux côtés de Christian Vivier Merle, conserve le canton du Val d'Oingt. En 2015, le canton avait vu s'affronter l'UMP et le FN au second tour. Six ans plus tard, c'est un duel classique droite - gauche /écologistes qui a eu lieu dans ce canton. La gauche ne parvient pas à s'imposer dans ce bastion de la droite, elle est à la peine avec presque 20 points d'écart (près de 1500 bulletins). C'est dans ce canton rural que la gauche unie aux écologistes avait placé ses derniers espoirs. L'abstention a atteint 63,86%, stable par rapport au 1er tour. En 2015, le FN s'était maintenu dans ce canton, talonnant le binôme Duperray-Publié à l'issue du 1er tour, avec moins de 300 voix d'écart. 

Canton 5 : Brignais -  29.722 inscrits  - votants :9715
Philippe Bourret - Pauline Reybier UGE 30,54%  
>>Valérie Grillon - Christophe Guilloteau (sortant) UD  69,46%  ELU

Le président sortant LR Christophe Guilloteau est réélu confortablement dans le canton de Brignais. Le binôme de la gauche et des Verts n'a pas fait le poids. Les sortants, en ballottage très favorable à l'issue du 1er tour avec 3544 bulletins d'écart, s'imposent avec près de 40 points d'avance. L'abstention est cependant très forte : 67,31%, un peu inférieur au pourcentage du 1er tour (68,26%). Le président sortant conforte son ancrage dans ce canton. 

 ►Canton 6 : Genas - 31.724 inscrits  - votants :10116
Mickaël Dos Santos - Tiffany Joncour RN 23,21 %  
>>Christine Hernandez - Daniel Valéro (sortant) LR  76,79%  ELU

Le sortant Daniel Valéro s'impose dans la ville dont il est le maire depuis 2008 aux côtés de Christine Fernandez et fait obstacle au RN sans difficulté avec un écart de plus de 5000 bulletins. L'abstention a atteint 68,11%, en léger recul par rapport au 1e tour (69,16%).

Canton 7 : Gleizé - 23.498 inscrits  - votants : 7512
Sylvie Epinat - Michel Thien (binôme sortant) LR 51,38% ELU
>>Ghislain De Longevialle - Nathalie Petrozzi-Bedanian UCD 48,62%

Dans le canton de Gleizé où deux binômes de droite s'affrontaient, c'est le binôme sortant, en ballottage défavorable à l'issue du 1er tour, qui s'impose. Le maire de Gleizé, Ghislain De Longevialle, allié à la maire de Saint-Julien, s'incline. Le binôme dissident n'a finalement pas compromis la réélection de Sylvie Epinat et Michel Thien. Ils l'ont cependant emporté d'une courte tête, avec 182 voix d'avance. Sur le canton, l'abstention est en très léger recul (68,03 contre 68,34 la semaine passée). 

Canton 8 : Mornant -  31.896 inscrits  - votants :11296
Kaouthar Limam - Thierry Rochefort SOC 33,17% 
>>Pascale Chapot - Philippe Marion UD  66,83% ELU

L'abstention a atteint 64,58%, à peine moins qu'au premier tour. Le maire de Mornant, Renaud Pfeffer (LR), ne se représentait pas. Il a mené la liste de Laurent Wauquiez dans le Rhône aux élections régionales. Le canton reste toutefois dans le giron de la droite. 

Canton 9 : Saint-Symphorien-d'Ozon - 28.496 inscrits  - votants :9430
 Chantal Dubos - Louis Lardet  RN  27,01% 
>> Jean-Jacques Brun - Mireille Simian (binôme sortant) LR 72,99% ELU

Le binôme sortant LR Brun - Simian s'impose sans peine dans le canton de Saint-Symphorien d'Ozon face au binôme LR. L'abstention a atteint 66,91% dans ce canton rural, en léger recul (67,41%). Le RN n'a pas réédité la performance de 2015. Arrivé en tête du 1er tour, le parti de Marine Le Pen n'avait pas réussi à décrocher le canton et s'était incliné devant Brun et Simian. 

Canton 10 : Tarare - 20.111 inscrits  - votants : 6.309
>>Annick Lafay - Bruno Peylachon (sortant) UD  76,67% ELU
Eric Bouhana - Kristin Zimmerman UGE  23,33%  

Dans le canton de Tarare, le binôme sortant d'union de la droite (DVD et LR), formé par le maire des Sauvages et celui de Tarare, s'impose largement au 2e tour devant le binôme d'union de la gauche et des écologistes. La prime au sortant avec une avance de plus de 3200 bulletins. L'abstention est élevée avec 68,64%, en recul d'un peu plus d'un point (69,23%)

Canton 11 : Thizy-les-Bourgs - 19.294 inscrits  - votants : 6.716
>>Colette Darphin (sortante) - Patrice Verchere UD  79,36% ELU
Pascale Cernicchiaro - Aymeric Hergott DVG  20,64%

Le binôme de droite, composé de la conseillère sortante Colette Darphin et de Patrice Verchère, est élu avec une confortable avance de plus de 3700 bulletins. Dans ce canton, l'abstention a atteint 65,20%, plus élevée que dimanche dernier (64,42%)

Canton 12 : Vaugneray - 24.136 inscrits  - votants :8096
>>Claude Goy - Daniel Jullien (binôme sortant) UCD 75,42%  ELU
Christian Foilleret - Colette Suzanne ECO (écologistes) 24,58% 

Sans surprise, le binôme sortant de la droite et du centre est réélu avec une avance incontestable devant le binôme écologiste. Claude Goy et Daniel Jullien disposaient déjà d’une confortable avance de près de 50 points au soir du premier tour. Le binôme de centre droit s'impose avec plus de 3960 bulletins. Daniel Jullien est maire de Vaugneray et Claude Goy, adjointe au maire de Larajasse. L'abstention a atteint 66,46%, en recul par rapport à la semaine dernière (68,75%). 

Canton 13 : Villefranche-sur-Saône -  18.844 inscrits  - votants : 5.022
Etienne Allombert - Jocelyne Giontarelli  UG  29,02%  
>>Béatrice Berthoux - Thomas Ravier (binôme sortant) UCD 70,98%  ELU

Dans le canton de Villefranche/Saône, le conseiller sortant Thomas Ravier et son binôme Béatrice Berthoux  s'imposent largement devant le duo d'union de la gauche. Plus de 2000 bulletins les séparent. Le binôme de gauche Etienne Allombert et Jocelyne Giontarelli avait réussi à créer la surprise au premier tour en écartant le RN. Dans ce canton, l'abstention, en léger recul par rapport au premier tour (74,23%), a été massive : 73,36%. 

La soirée électorale sur France 3 à suivre

Soirée élections départementales 1/2
Soirée élections départementales 2/2

Rappel sur la composition de 2015

En 2015, la droite avait décroché la majorité des sièges dans le département. La gauche l'avait emporté dans un seul canton, celui de L'Arbresle. Ci-dessous la répartition des sièges des élus à l’assemblée du conseil départemental du Rhône pour la mandature 2015-2021. 

Pour rappel : la couleur politique du département du Rhône à l'issue des élections départementales de 2015.
Pour rappel : la couleur politique du département du Rhône à l'issue des élections départementales de 2015. © France tv

♦ La gauche disposait de 2 sièges (PS et PRG)
♦La droite et le centre disposaient de 24 sièges (15 LR, 7 UDI, 2 divers droite)

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections société les républicains la république en marche europe écologie les verts rassemblement national parti socialiste