L'OL féminin reçoit le PSG pour un choc au sommet mais forcément particulier

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sébastien Allec
Les lyonnaises sont sur une bonne dynamique. Elles se sont imposées 2-1 contre le Bayern Munich au Groupama Stadium ce mercredi 10 novembre.
Les lyonnaises sont sur une bonne dynamique. Elles se sont imposées 2-1 contre le Bayern Munich au Groupama Stadium ce mercredi 10 novembre. © Maxppp/Richard MOUILLAUD

A 21h ce dimanche 14 novembre, les footballeuses de l'OL reçoivent au Groupama stadium leurs rivales parisiennes. Un choc au sommet qui a son importance pour la course au titre tant les deux équipes dominent le championnat.

Sept matchs et sept victoires au compteur pour les équipes féminines de l'Olympique Lyonnais et du Paris Saint-Germain en championnat cette saison. On comprend alors pourquoi le choc de la 8ème journée de D1 Arkema entre les deux équipes (21h au Groupama Stadium) s'annonce décisif.

La saison dernière, les parisiennes ont mis fin à 14 ans d'hégémonie lyonnaise en remportant le championnat de France. Les joueuses de Sonia Bompastor auront donc à coeur de laver cet affront en reprenant leur couronne. "Après la perte du titre il y a eu une volonté forte de se remettre en question et de se remettre au travail. On souhaite aller chercher des titres car c’est dans l’ADN de l’OL" a tonné l'entraineuse lyonnais en conférence de presse. 

Match maintenu 

Le match aurait pu ne pas se jouer ce soir. La Fédération Française de Football a refusé la demande du PSG de repousser la rencontre suite à la semaine sous tension passée par les joueuses de la capitale. La milieu de terrain Kheira Hamraoui a été agressée à coup de barre de fer et sa coéquipière Aminata Diallo fut un temps soupçonnée d'avoir pu organiser le guet-apens, avant d'être libérée de garde à vue par la Police. 

"Des joueuses sont assez proches, d’autres même moins proches, on est toutes concernées et toutes attristées de la situation."

Sonia Bompastor, entraîneuse de l'OL

Cette affaire, sans précédent dans le football féminin, n'affecte pas seulement les joueuses du PSG. "Les évènements qui se sont passés sont tristes, ça dépasse l’aspect sportif", a déclaré Sonia Bompastor. "C’est parfois peu évident de se concentrer sur la performance mais on est des professionnelles et notre job est de nous concentrer sur le match. Après, des joueuses sont assez proches, d’autres même moins proches, on est toutes concernées et toutes attristées de la situation."

Un avis partagé par sa gardienne, Christiane Endler : "Je suis sûre que pour les joueuses adverses le plus important est le match de demain. Elles traversent un moment difficile mais ce sont des professionnelles et elles savent faire la part des choses."

Meilleure attaque VS meilleure défense 

Côté sportif, Lyon a inscrit 34 buts depuis le début de la saison et Paris en a encaissé 0. Ce sera donc une confrontation entre la meilleure attaque et la meilleure défense du championnat. 

Les lyonnaises devront se débrouiller sans Wendie Renard (quadriceps droit) et Amel Majri (genoux droit). Annoncée absente par sa coach, Selma Bacha fait finalement parti du groupe. Du côté parisien Aminata Diallo et Kheira Hamraoui sont absentes également. 

Le groupe lyonnais : Endler, Holmgren - Bacha Morroni, Buchanan, Mbock, Carpenter, Cayman - Baga, Benyahia, Damaris, Henry, Van de Donk - Bruun, Cascarino, Hegerberg, Laurent, Macario, Malard.

Le groupe parisien : Votikova, Labbé, Dudek, De Almeida, Karchaoui, Lawrence, Ilestedt, Cascarino, Le Guilly, Geyoro, Dabritz, Fazer, Bachmann, Diani, Bizet, Baltimore, Khelifi, Katoto, Huitema 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.