Lyon : des policiers en civil lynchés à la Guillotière, les réactions sont vives

Publié le Mis à jour le
Écrit par F.M

Après avoir tenté d’interpeller un suspect de vol à l’arraché, trois policiers en civil ont été lynchés par une foule de personnes dans le quartier de la Guillotière à Lyon ce mercredi 20 juillet.

Barres de fer, coups de pied, coups de poings … Deux hommes et une femme du Service Interdépartemental de Sécurité des Transports en Commun (SISTC), ont été agressés par des dizaines de personnes à la Guillotière dans le 7ème arrondissement de Lyon, ce mercredi 20 juillet vers 19h20.

Témoins d’un vol à l’arraché dans la rue, les policiers en civil tentent d’interpeller le suspect. Celui-ci vient d'arracher la chaîne que portait une femme marchant dans la rue avec son compagnon. Les policiers interpellent alors le suspect qui tentait de fuir en direction de la place Gabriel Péri. 

Rapidement, une foule se forme et encercle les forces de l'ordre qui sont violentés avec une force inouïe. Les policiers se replient alors dans un commerce de proximité afin d'assurer leur sécurité. Profitant de ces violences, l'individu mis en cause réussit à prendre la fuite. 

Deux des trois policiers sont blessés et des renforts sont appelés. Ils ont reçu 2 et 7 jours d'ITT. "Les collègues vont porter plainte pour leurs blessures", a indiqué une source policière à l'AFP.

Des enquêtes judiciaires sont en cours pour vols avec violences et violence sur agent de la force publique en réunion, sous le contrôle du tribunal judiciaire de Lyon. 

En début d'année, une brigade spécialisée de terrain a été installée dans le quartier de la Guillotière pour tenter d'y endiguer délinquance et trafics, alors que les faits de violence s'y sont accrus depuis deux ans.

Les réactions se multiplient 

Au lendemain de ce lynchage, le syndicat de police Alliance a réagi : «  nos collègues du SISTC de Lyon qui se fond prendre à partie alors qu’ils interpellent un voleur à l’arraché ! Évidemment, ils sont blessés ! Cette normalisation est désastreuse ».

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a lui aussi posté un message de soutien aux forces de l’ordre : « Plein soutien à nos 3 policiers victimes de violences insupportables à Lyon lors d’une opération pour reprendre le terrain à la délinquance. À ma demande, tous les moyens sont mobilisés pour interpeller les auteurs. S’en prendre à un policier, c’est s’en prendre à la République ».

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a réagi  en pointant du doigt la politique du maire de Lyon Grégory Doucet. Il en a aussi profité pour faire référence à l'audit  sur la vidéoprotection jamais initié par la ville.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité