Alerte à la bombe à la gare Part-Dieu de Lyon : les voyageurs évacués, une femme interpellée

La gare Part-Dieu a été évacuée jeudi 22 octobre dans l'après-midi. Vers 14h, "un individu au comportement suspect avec un colis suspect a été détecté" et la police est aussitôt intervenue. Le trafic n'a pu reprendre qu'à partir de 18 heures.

La gare Part-Dieu a été évacuée
La gare Part-Dieu a été évacuée © Mathieu Boudet
Mise à jour vendredi 23 octobre : selon le parquet, la femme de 51 ans interpellée est toujours en garde-à-vue. Elle habite le 9e arrondissement de Lyon. Elle devrait être poursuivie pour "menaces de crime".


Un Officier de police judiciaire, en charge de ce signalement d'"un individu au comportement suspect avec un colis suspect ", a aussitôt demandé l'évacuation immédiate des lieux et la suspension de tous les trains jusqu'à nouvel ordre. Selon nos informations, le Raid est sur place. 

Les démineurs se sont également rendus sur place. Une personne a été interpellée.

A 16h25, les services de déminage ont fait exploser un colis.

Selon le parquet à 17h, il est confirmé qu'une femme agée d'une cinquantaine d'années a été placée en garde à vue. La levée de doute est toujours en cours pour le colis a qui été détruit par les démineurs.

De son côté, la SNCF ne prévoit pas de retour au trafic normal avant au moins 18h.
 
Le trafic TCL est également impacté par cet incident :
>> T3 limité à Part-Dieu Sud (à proximité des Archives Départementales)
>> Idem pour Rhonexpress
>> T4 circule uniquement de Archives Départementales à Hôpital Feyzin
>> Vénisieux Bus C9 est dévié dans le quartier de la Part-Dieu

De nombreux voyageurs empruntent le tramway T1 depuis Part-Dieu Vivier Merle pour rejoindre la Gare SNCF de Perrache

Sur les réseaux sociaux, le site France News 24 diffuse une vidéo amateur et explique, selon lui, l'origine de cet incident:
Le préfet à la sécurité Thierry Suquet a rejoint les effectifs de police sur place, parmi lesquels le Raid
Le préfet à la sécurité Thierry Suquet a rejoint les effectifs de police sur place, parmi lesquels le Raid © Mathieu Boudet
Le préfet délégué à la sécurité Thierry Suquet s'est rendu sur place. Une intervention "pour levée de doute" a été évoquée par son entourage.

Selon nos confrères du quotidien le Progrès : "Une femme porteuse de plusieurs sacs a menacé de les faire exploser et a crié « Allah Akbar » et aurait été interpellée". Information que la Direction départementale de la Police ne confirme pas pour l'instant. De nombreux voyageurs en transit ont également relayé ce fait-divers, dont le député de l'Ain Damien Abad (LR) Il évoque un "gros mouvement de foule à l'intérieur de la gare"
D'après la SNCF, les trains ont été retenus dans les gares voisines en attendant une évolution de la situation. "les passagers qui devaient descendre à la Gare Part-Dieu sont transférés directement à la gare de Perrache" précise la SNCF.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers