Atteint par la mucoviscidose, Jonathan Drutel a fait l'Ironman de Nice

Jonathan, le quatrième en partant de la gauche / © Facebook Jonathan Drutel
Jonathan, le quatrième en partant de la gauche / © Facebook Jonathan Drutel

Atteint par la mucoviscidose, Jonathan Drutel, 32 ans, a subi une double transplantation du coeur et des poumons. Après avoir couru le marathon de Paris l'année passée, il vient de faire l'Ironman de Nice.  

Par Daniel Pajonk

Il a coutume de dire qu'il a vécu avec deux coeurs et trois paires de poumons. Jonathan goûte chaque instant qu'il vit. Ce week-end, il était à Nice pour l'un des plus beaux mais aussi plus difficiles triathlon de l'Hexagone. Il a réussi à terminer l'épreuve entouré de deux amis, Yann et Mathilde, qui partagent avec lui son désir de lutter contre la maladie.
Cette prouesse, Jonathan l'a réalisée en 15 heures et 45 minutes, soit à un quart d'heure près, le temps maximal autorisé pour l'épreuve. mais pour lui, l'important est de l'avoir vécue, montrant ainsi sa détermination et le caractère extraordinaire de ses capacités physiques d'abord. Mentales ensuite. 
Il a mis le pied dans l'eau à 6 h 45 pour franchir la ligne d'arrivée à 22 h 35. Une course qui s'est déroulée dans des conditions favorables. "Il n' pas fait trop chaud, a expliqué l'une des supportrices. Ce qui est important pour Jonathan qui a tendance à perdre plus de sel que la moyenne des athlètes." A ce titre, tout au long de la course, il doit avaler des gélules de sodium pour maintenir son équilibre et éviter des contractures musculaires. 
 "C'est faisable, voilà !" a t-il déclaré à son arrivée. 3 800 m à la nage, puis 180 km à vélo et un marathon pour parachever le tout, l'effort a été intense. Pour cela et pour sa maladie, il est suivi de près par une équipe médicale à l'hôpital Lyon Sud. 

Ci-après, le portrait de ce sportif hors normes, signé par Aude Henry.
 
Jonathan Drutel

 

Sur le même sujet

Les + Lus