Le mercure n'en finit pas de grimper. Les conditions d'examen s'adaptent à la vague de chaleur qui s'abat sur la région. Au lycée de la Martinière à la Duchère, le recteur a détaillé le dispositif.

"Il est 8h01, donc à 12h01, fin de l’épreuve." Laconique, l'examinateur décachète l'enveloppe et distribue les sujets.

Sur les tables, entre les trousses et les cartes d'identité, trônent en bonne place les bouteilles d'eau plus que les barres chocolatées. Pour cette épreuve reine du baccalauréat, enfin en présentielle après deux ans de pandémie, les lycéens doivent composer avec la chaleur ambiante. 

Des bouteilles d'eau à la disposition des élèves

Pas moins de 36° sont attendus sur le Rhône. Les fenêtres légèrement entrouvertes  pour favoriser un courant d'air, le silence se fait peu à peu. 

Le recteur de l'académie du Lyon a fait le déplacement jusqu'à la Martinière, un lycée du quartier de la Duchère. "Le ministre a réuni les recteurs, hier, en visioconférence pour nous donner ses instructions" explique Olivier Dugrip.

Les consignes du ministre ont été relayés à l’ensemble des établissements, écoles collèges et lycées.

"Pour les élèves qui passent des examens, nous avons une vigilance particulière. Outre l’aération des salles, de préférence situées au nord et à l'est, pour ne pas être exposé en plein soleil,  il y a la possibilité de distribuer de l’eau aux élèves qui pourraient être déshydratés et bien évidemment les examinateurs et les surveillants sont particulièrement attentifs à chacun d'eux" rassure le recteur.

Une réflexion sur le bâti scolaire inévitable

Ce mercredi matin, Lyon bénéficie d'un ciel couvert et d'un soleil très discret. Néanmoins des épisodes caniculaires sont appelés à se répéter dans les années à venir. L'éducation nationale ne pourra pas faire l'économie d'une réflexion sur les établissements scolaires.

Selon le recteur, le ministre a mis en place au ministère une cellule de réflexion sur le bâti scolaire. "Les conditions de construction et de fonctionnement de nos établissements sont des sujets sur lesquels nous travaillons avec les collectivités territoriales qui sont en charge de la construction de ces bâtiments", explique le recteur. "Évidemment, l’évolution attendue de nos conditions climatiques va conduire une évolution des conditions de construction des établissements avec une attention plus grande portée à l’aération des salles et au rafraîchissement de l’air", conclut Olivier Dugrip. 

Dès la fin de la semaine, la fraîcheur sera de retour. Un épisode orageux est même attendu pour dimanche. Une météo idéale pour des révisions.

Depuis ce jeudi 16 juin, le gouvernement a mis en place un numéro vert "Canicule info service" au 0800 06 66 66, ouvert de 9h à 19h pour adopter les bons réflexes en cas de fortes chaleurs. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité