La banque alimentaire du Rhône s'inquiète pour ses emplois aidés

Deux salariés sont employés par la Banque Alimentaire du Rhône en contrats aidés.
Deux salariés sont employés par la Banque Alimentaire du Rhône en contrats aidés.

Alors que le gouvernement a annoncé une diminution du nombre de contrats aidés en 2018, la Banque Alimentaire du Rhône, qui emploie 2 personnes dans ce cadre, s'inquiète des conséquences éventuelles pour son organisation.

Par Mathieu Boudet

Après avoir réalisé d'importants investissements d'infrastructure, la Banque Alimentaire de Lyon semble fin prête pour venir en aide aux populations en difficulté en cette rentrée. Et pourtant, l'association s'inquiète, depuis l'annonce du gouvernement d'une baisse du nombre de contrats aidés à partir de 2018.

Sur 9 salariés, 2 sont employés dans le cadre de ce dispositif, subventionné par l'état. Sans ces personnels, l'association indique qu'elle connaîtrait des difficultés d'organisation.

Des contrats jugés inefficaces

Les contrats aidés ont pour première vocation de favoriser l'insertion dans le monde professionnel. Mais après 3 études de la Dares (Service statistique du ministère), de l'OCDE et de la Cour des comptes, le dispositif a été qualifié d'inefficace pour le retour à l'emploi, alors que son coût se révélait particulièrement élevé. 310 000 emplois aidés avaient été accordés en 2017.

Reportage de Maryne Zammit et Sandie Goldstein





Sur le même sujet

Isère : la carrière du Pont-Barrage, une future aire de grand passage pour les gens du voyage ?

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne