C1 dames: A Bilbao, l'OL Féminin l'emporte sur le Bayern Munich. A venir une demi-finale OL-PSG

Samedi 22 août, à l’occasion des quarts de finale de la Ligue des Champions féminine, les Lyonnaises ont battu les Allemandes du Bayern Munich. Une revanche contre le club bourreau des Lyonnais en demi-finale de Ligue des champions messieurs. Elles affronteront le PSG mercredi à 20h.
Ligue des champions féminine (quart de finale). L'OL s'impose sur le Bayern Munich 2 à 1 à Bilbao. C'est Nikita Parris qui a ouvert le score et donné l'avantage aux Lyonnaises à la 41e minute.
Ligue des champions féminine (quart de finale). L'OL s'impose sur le Bayern Munich 2 à 1 à Bilbao. C'est Nikita Parris qui a ouvert le score et donné l'avantage aux Lyonnaises à la 41e minute. © MAXPPP

Cocorico à Bilbao! Lyonnaises et Parisiennes ont rendez-vous mercredi en demi-finale de Ligue des champions après leur difficile qualification samedi 23 août contre le Bayern et Arsenal (2-1).
Les deux locomotives du football féminin en France ont charbonné pour arriver à destination, mais l'essentiel a été acquis et il y a aura forcément un des deux représentants en finale le 30 août à Saint-Sébastien.

La rencontre disputée à huis clos, dans le stade San Mamès de Bilbao, a été très compliquée pour l’OL. La couronne des quadruples championnes en titre lyonnaises a tremblé face aux Allemandes qui ont livré le match "dur, âpre, engagé" que l'entraîneur lyonnais avait anticipé. 
Et si Jean-Luc Vasseur n'avait "pas de crainte" avant ce match à élimination directe (formule retenue par l'UEFA en temps de Covid), les "Fenottes" ont pourtant connu de nombreux frissons avec le pressing tout terrain adverse.

Les Lyonnaises l'ont emporté 2-1 


Privées de Griedge Mbock et Ada Hegerberg, venues au stade San Mamés encourager leur équipe, les Lyonnaises ont néanmoins su faire le dos rond, compensant leur manque de maîtrise par une solidarité sans faille symbolisée par les retours défensifs de Delphine Cascarino. Les Allemandes ont cependant posé d'entrée des difficultés en offrant des duels rugueux et un pressing incessant. 

L'OL a ouvert la marque avec Nikita Parris (41e), servie par Eugénie Le Sommer. Bousculées comme rarement, les championnes de France ont doublé la mise à l'heure de jeu avec Amel Majri (59e) sur un coup franc obtenu par Cascarino.

Mais l'avantage a fondu cinq minutes plus tard : les Bavaroises sont revenues à 2-1 en seconde période par l'ex-Lyonnaise Carolin Simon (64e).

Malgré ce scénario crispant, le club de Jean-Michel Aulas, présent à Bilbao, s'est offert une petite revanche contre le Bayern, bourreau des Lyonnais en demi-finale de Ligue des champions messieurs. 

Qualifiées dans la douleur, les Lyonnaises vont donc disputer les demi-finales de la compétition et retrouveront au prochain tour le PSG, tombeur sur le même score d’Arsenal samedi soir. L'affiche de mercredi (20h) contre les Parisiennes promet de faire des étincelles. Classique de la D1 féminine, le choc n'est pas inédit en Coupe d'Europe où il a toujours tourné en faveur des Lyonnaises, notamment lors de la finale de 2017 conclue aux tirs au but. L'OL  multi-titré aborde ce duel en favori. 
   
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football féminin football sport olympique lyonnais