Cambriolages en série à Lyon : l'auteur présumé, en cavale depuis 2 ans

Le 8 décembre 2020, la police lyonnaise a mis la main sur un homme de 30 ans, évadé de la maison d'arrêt de Villefranche-sur-Saône depuis décembre 2018. Il a été trahi par ses mauvaises habitudes : il est soupçonné d'être l'auteur d'une série de 16 cambriolages dans la métropole de Lyon.

Retour derrière les barreaux, pour celui qui cumulait les délits : évasion, deux peines en attente d'être purgées et une présumée série de vols par effraction. Photo d'illustration.
Retour derrière les barreaux, pour celui qui cumulait les délits : évasion, deux peines en attente d'être purgées et une présumée série de vols par effraction. Photo d'illustration. © Lionel Vadam/MaxPPP

Retour à la case prison pour un homme de 30 ans, qui était en cavale depuis deux ans. Bénéficiant d'une autorisation de sortie, l'individu n'avait jamais réintégré la maison d’arrêt de Villefranche-sur-Saône depuis décembre 2018. Pire encore, il a profité de sa cavale pour commettre toute une présumée série de cambriolages dans l'agglomération lyonnaise.

16 vols par effraction

Depuis son évasion, l'homme n'a pas chômé. Les policiers le suspectent d'être l'auteur d'une série de 16 vols par effraction, entre juin 2017 et septembre 2020. Sa cible préférée ? Des commerces : bars, restaurants, hôtels, une pharmacie, un salon de coiffure, un concessionnaire auto et une station-service... À chaque fois, le cambrioleur improvise et entre dans les lieux de différentes façons. Il casse une vitre, enfonce la porte, ou défonce les serrures. Mais il laisse des traces. C'est d'ailleurs ce qui va permettre aux policiers d'avancer dans leur enquête. Les enquêteurs sont ainsi persuadés que tous ces méfaits sont l’oeuvre d'une seule et même personne.

Mais l'individu est "très difficilement localisable". Les enquêteurs vont mettre des mois avant de pouvoir mettre la main sur le cambrioleur présumé. C'est finalement chose faite, le 8 décembre 2020, dans le 9ème arrondissement de Lyon. L'homme est interpellé, avec l’assistance du Groupe d’appui opérationnel de la Sûreté du Rhône.

2 mandats de recherche & 2 peines de prison sur le dos

Le cambrioleur présumé fait l’objet de deux mandats de recherche pour des faits similaires, commis à Béziers dans l'Hérault, et à Irigny dans le département du Rhône. Depuis son évasion, l'homme a également été condamné à deux reprises, à des peines de 8 mois de d'emprisonnement par le tribunal judiciaire de Lyon et celui de Valence.

Présenté le 10 décembre au Parquet de Lyon et jugé en comparution immédiate pour l’évasion, il a été condamné à 8 mois de prison ferme, avec retour immédiat derrière les barreaux. Il sera jugé ultérieurement concernant les vols par effraction.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers prison justice société