Casserolade en vue pour Gérard Depardieu à Lyon

Le comédien doit tenir son spectacle "Depardieu chante Barbara" à la Bourse du Travail samedi 27 mai. Plusieurs collectifs féministes de Lyon s'opposent à la tenue de ce spectacle alors que l'acteur est accusé de viols et d'agressions sexuelles.

Depuis 2017, Gerard Depardieu, que l'on connaissait acteur, s'est mué en chanteur. Il reprend sur scène les chansons de Barbara, feu son amie. Il a d'abord sorti un album, puis 6 ans plus tard, il a décidé de repartir en tournée dans toute la France. Mais cette nouvelle mise en lumière de Gérard Depardieu ne plait pas à tout le monde, loin de là.

De lourdes accusations et une tournée qui commence mal

Ces derniers temps l'homme a fait parler de lui pour les lourdes accusations dont il fait l'objet. Déjà mis en examen pour viols et agressions sexuelles suite à la plainte déposée par l'actrice Charlotte Arnould (pour des faits qui remontent à 2018), le comédien s'est retrouvé au coeur d'une autre affaire juste avant le début de sa tournée. 

Le 11 avril, soit 8 jours avant le premier concert, Mediapart a publié une enquête (article payant) dans  laquelle il est accusé par 13 femmes différentes de violences sexuelles, notamment sur le tournage de onze films sortis entre 2004 et 2022. Le portrait d'un véritable prédateur sexuel prend forme même si l'acteur "dément formellement l’ensemble des accusations susceptibles de relever de la loi pénale". Sa grande popularité lui permet pour l'heure d'éviter le déferlement médiatique et le rejet populaire attendu. 

Néanmoins, au moment de lancer sa tournée au théâtre Sebastopol de Lille, le 19 avril dernier, il est reçu par un comité d'accueil bien décidé à lui rappeler le poids des accusations. Des dizaines de militants et militantes féministes bloquent l'entrée de la salle, et parviennent à retarder le début du spectacle, qui ne pourra commencer qu'après intervention des forces de l'ordre. 

Des collectifs lyonnais déterminés à prendre le relais 

Mais pour l'acteur, présumé innocent, la tournée continue et passera donc, le 27 mai prochain, par la Bourse du Travail dans le 3ème arrondissement de Lyon. Inacceptable pour le collectif "NousToutes Rhône". Le 20 mai, une campagne de mobilisation est lancée sur twitter. 

Le collectif féministe invite à sortir ses "plus belles pancartes" et "ses meilleurs slogans" pour occuper l'entrer de la Bourse du Travail et perturber un maximum la tenue du spectacle. "Il est connu depuis longtemps comme agissant avec violence sur les femmes présentes lors de ses tournages, dans un silence assourdissant. Il y a de nombreux témoignages, des vidéos, des preuves. Il a l’audace de reprendre le répertoire de la chanteuse Barbara, qui incarne pour beaucoup de victimes de violence, la parole sur l’inceste. Sa proximité avec Barbara de son vivant, ne saurait justifier une telle appropriation de son répertoire. C’est une insulte aux victimes" peut-on lire sur le compte Twitter de "NousToutes Rhône".

Un autre collectif, "Lyon Insurrection" appelle également à la manifestation. Cette fois un concert de casseroles est annoncé. Il pourrait définitivement perturber la tenue du spectacle musical.