Classes de CP dédoublées : inquiétude et grogne à Lyon

© France 3 RA
© France 3 RA

Dédoubler les classes de CP des quartiers défavorisés, c'est l'une des nouveautés de la rentrée scolaire. Un casse-tête pour beaucoup d'écoles et de profs qui ont dû trouver des solutions en urgence. Illustration, en banlieue lyonnaise où des menaces de grève pèsent sur la rentrée !

Par Dolores Mazzola

Emmanuel Macron avait annoncé pendant la campagne présidentielle des classes de CP à 12 élèves dans les zones scolaires défavorisées. Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer a indiqué mardi que 86% des classes de CP en REP+ seraient physiquement dédoublées, avec un effectif maximum d'une douzaine d'élèves. Les 14% restants auront deux maîtres par classe.... Les classes de CP dédoublées : c'est une mesure phare de cette rentrée scolaire 2017/2018.  
Mais déjà dans l'académie de Lyon, des voix s'élèvent contre cette nouveauté de la rentrée. Si la mesure est bien accueillie par les enseignants sur le fond, c'est la forme qui inquiète. Selon certains, cette réforme s'est faite dans la précipitation et à moyen constant. Elle risque de pénaliser les autres élèves.... Pour le Rectorat estime que la mise en place cette réforme est affaire de temps et de formation. Des menaces de grève planent sur la rentrée, lundi 4 septembre. 

Le reportage
Classes de CP dédoublées : inquiétude et grogne à Lyon
reportage Y.Kusy, A.Jacques - Intervenants : Frédéric Volle; Syndicat Snudi FO 69 / Benjamin Grandener; Syndicat Snuipp FSU 69 / Guy Charlot; Inspecteur d'académie du Rhône - 1/9/17 - France 3 RA



Sur le même sujet

Interview de Kevin Rolland après sa qualification

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés