Confinement : Lyon demande au Premier ministre de revenir sur la fermeture des lieux culturels

Dans un communiqué commun, le maire de Lyon Grégory Doucet et le président du Grand Lyon Bruno Bernard estiment qu'il faut revenir sur la décision de ne pas ouvrir les lieux culturels. Une question "de préservation du corps social" pour Grégory Doucet.

Le Maire de Lyon Grégory Doucet et le président de la Métropole Bruno Bernard ont adressé une lettre au Premier ministre pour réclamer l'ouverture des lieux culturels. "Nous avons besoin de l'offre culturelle pour affronter l'épreuve de cette pandémie" expliquent-ils.
Le Maire de Lyon Grégory Doucet et le président de la Métropole Bruno Bernard ont adressé une lettre au Premier ministre pour réclamer l'ouverture des lieux culturels. "Nous avons besoin de l'offre culturelle pour affronter l'épreuve de cette pandémie" expliquent-ils. © FTV

Suite à la décision du Premier Ministre de reporter la réouverture des lieux culturels partout en France, Bruno Bernard, Président de la Métropole de Lyon, Cédric Van Styvendael, Vice-Président délégué à la culture et Grégory Doucet, Maire de Lyon ont exprimé ce dimanche 1" décembre, dans un communiqué de presse, leur "soutien aux acteurs du monde de la culture" et demandent "des explications au Gouvernement". Dans ce communiqué, la Ville de Lyon et la Métropole évoquent conjointement "la stratégie du « Stop and go » observée ces dernières semaines a des conséquences économiques évidentes sur le monde de la culture mais est aussi un coup violent porté au moral de tous les acteurs culturels et à tous les Français, public frustré et privé de ces arts."

Je ne comprends pas cette décision

Bruno Bernard, président de la métropole Grand Lyon


Selon le président de la Métropole du Grand Lyon, Bruno Bernard : « La nouvelle de jeudi soir est d’une extrême violence pour le monde culturel dans toutes ses formes. Et pour nos habitants aussi : la culture est un bien essentiel qui nous manque cruellement. Tristes fêtes de fin d’années où les cinéphiles seraient privés de toiles, où les déambulations dans les musées seraient interdites, où les fauteuils rouges des salles de théâtres resteraient vides, où la musique se tairait. L’injustice est insupportable pour ceux qui ont répété sans relâche et avec passion pour nous offrir toutes leurs émotions et leur art le 15 décembre. Je ne comprends pas cette décision ».

Cédric Van Styvendael, Vice-Président délégué à la culture, s’est exprimé également en ce sens « Le Gouvernement doit reconnaître que les établissements culturels ont rouvert une première fois en offrant toutes les garanties sanitaires pour protéger leur public. Les protocoles sanitaires sont respectés par les Français dans les transports en commun, sur leurs lieux de travail, dans les centres commerciaux. Personne ne trouve rien à y redire. Ces mêmes règles, les lieux culturels s’étaient engagés à les appliquer et s’étaient même équipés en masques et gel hydro-alcoolique pour le faire. »

Nous devons préserver la santé de chacun, mais aussi celle du corps social

Grégory Doucet, Maire de Lyon


Grégory Doucet, le Maire de Lyon partage ces regrets : " De nombreux acteurs culturels auraient été en capacité de faire respecter ces protocoles sanitaires, très bien acceptés par leurs publics. Durant la période entre deux confinements, aucun cluster n’est parti de lieux culturels. Nous devons préserver la santé de chacun, mais aussi celle du corps social. Les crises que nous traversons génèrent des tensions inquiétantes. La culture est un levier puissant de cohésion sociale: la population ressent cette urgence de retrouver des lieux où construire son humanité commune. "


La Métropole et les Villes de Lyon et de Villeurbanne ont adressé ce jour un courrier au Premier Ministre Jean Castex lui demandant de réviser sa position quant à cette décision incompréhensible, qui semble n’obéir à aucune logique sanitaire. "Nous avons besoin de l’offre culturelle pour affronter l’épreuve de cette pandémie." coincluent les trois élus.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture coronavirus/covid-19 santé société déconfinement