Confinement : les transports en commun de la Métropole de Lyon réduisent la voilure

Le Syndicat des transports en commun de la Métropole lyonnaise anticipe une baisse de fréquentation due au reconfinement. Dès le lundi 2 novembre, le réseau TCL fonctionnera à 90%, le réseau Libellule (Villefranche sur Saône) à 85%. Le Rhônexpress sera remplacé par un système à la demande.

Les transports en commun de la Métropole lyonnaise adaptent l'offre pour anticiper la baisse de fréquentation
Les transports en commun de la Métropole lyonnaise adaptent l'offre pour anticiper la baisse de fréquentation © Maxime Jegat/Maxppp
La principale mesure d'adaptation concerne les réseaux de la Métropole et de l'agglomération de Villefranche-sur-Saône.
À compter du lundi 2 novembre, les bus, trams et les lignes de métro de la Métropole verront leur fréquence réduite à partir de 20 heures. Le réseau fonctionnera à 90% de l'offre habituelle.
Pour le réseau Libellule, à Villefranche-sur-Saône, l'offre de transports est maintenue à 85%.

Seule la liaison Rhonexpress sera arrêtée, pour anticiper la baisse de fréquentation. Une liaison "à la demande", par taxi, sera maintenue la première semaine, essentiellement pour permettre aux salariés travaillant sur l'aéroport de se déplacer. Puis un système de navettes par minibus sera mis en place, fonctionnant toutes les 30 minutes entre 6 heures et 21 heures.

Le réseau des Cars du Rhône, à forte mission scolaire, fonctionnera à 100%.
Le service Optibus, destiné aux personnes à mobilité réduite, sera ajusté à la demande.
 

Nous mettons tout en oeuvre afin de garantir une desserte en transports en commun efficace et adaptée pour les personnels hospitaliers et l’ensemble des personnes dont les déplacements sont indispensables en cette nouvelle période de confinement

Bruno Bernard, président du SYTRAL

La question de la sécurité sanitaire dans les transports collectifs est bien entendue posée. Le SYTRAL affirme tout mettre en oeuvre pour assurer la sécurité des personnels et des usagers. "Les actions destinées à faire respecter les gestes barrières seront poursuivies : accompagnement des usagers, dispositif d'affichage exceptionnel, équipements sanitaires efficaces et innovants" précise le communiqué du SYTRAL.

Bruno Bernard a annoncé, hier dans le journal de 20 heures de France 2, le remboursement des abonnements du mois de novembre pour les étudiants. La mesure pourrait être étendue à l'ensemble des abonnés du réseau. Cette question reste cependant à l'étude, précise le SYTRAL, pour prendre en compte les spécificité de ce deuxième confinement et la réalité de la baisse de fréquentation.

L’offre des réseaux et services sera régulièrement adaptée, et affinée au regard de la fréquentation observée et de l’évolution de la situation sanitaire.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aéroport lyon saint-exupéry économie transports transports aériens métro transports en commun