Coronavirus Covid 19. Des hôpitaux sous protection militaire en Auvergne-Rhône-Alpes

Engagés dans l'opération Résilience, des militaires assurent la livraison de masques et matériel de protection dans les EPHAD de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Issoire (63), avril 2020 / © Ministère des Armées
Engagés dans l'opération Résilience, des militaires assurent la livraison de masques et matériel de protection dans les EPHAD de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Issoire (63), avril 2020 / © Ministère des Armées

Depuis le 25 mars, l'Armée s'est engagée à soutenir la population et les services de santé dans la lutte contre l'épidémie du coronavirus. L'opération, baptisée Résilience, donne lieu à des missions variées en Auvergne-Rhône-Alpes. Exemple : assurer la protection des stocks sur des sites médicaux.

Par Aude Henry

Des masques et autres protections qui sont dérobés ici et là. Du matériel de protection, commandé par milliers pour être distribués ici et là, et qui est malhonnêtement convoité... Dans le cadre de l'opération Résilience, l'Armée se porte désormais, régulièrement, au secours des établissements hospitaliers et de santé d'Auvergne-Rhône-Alpes.
Dans la région, qui dans le jargon militaire, correspond à la zone de défense et de sécurité Sud-Est, une dizaine de sites médicaux, hôpitaux et sites de stockage de matériel sanitaire, sont ainsi sous surveillance et protection militaire.

Exemples : "des unités du 68e Régiment d’Artillerie d’Afrique ont participé à la protection du magasin général de l’hôpital de Saint-Etienne, ainsi que d’une entreprise de production de masques à Roanne", dans le département de la Loire.
Des militaires du même régiment basé à La Valbonne "assurent également la protection du magasin de l’hôpital de Bourg-en-Bresse", dans l'Ain. 

 
 

En Isère, six sites médicaux du département sont également placés sous protection militaire selon le compte-rendu d'activités de la zone de défense sud-est. Même chose dans la métropole de Lyon, où l'Armée est désormais présente sur des sites de stockage, et sur un point central de distribution des HCL.

 

Maintien en alerte à Lyon Mont Verdun pour un éventuel transfert de malades

 
Depuis le 18 mars 2020, l'Armée de l'air a réalisé plusieurs rotations sur le territoire français afin de transférer des malades du Covid-19.
Dans le cas d'un nouveau transfert de patients, "les pompiers de l'air de la base aérienne 942 de Lyon-Mont Verdun", dans le département du Rhône, "sont en alerte pour une mission de désinfection" de l'un de ces avions militaires, équipé de Morphée.
Ce module est "un service de réanimation volant" : depuis 2008, il a servi à cinq reprises, au Kosovo et en Afghanistan. Il n’avait jamais été déployé sur le territoire national avant cette crise sanitaire du coronavirus.
 

Vaste mission de soutien aux EHPAD

 

Pas de trêve de Pâques dans la lutte contre l'épidémie de coronavirus fait ainsi remarquer la Délégation militaire départementale de l’Ardèche.

C'est le cas du personnel de santé, et celui des militaires de l'opération Résilience qui ont acheminé, durant ce week-end pascal, du matériel sanitaire dans les onze établissements hospitaliers pour personnes âgées dépendantes, du département.
 

Livraison de masques, de gel hydroalcoolique, et autre matériel de protection sont assurées par les militaires auprès des EHPAD, établissements médicaux sociaux aussi bien en Isère, qu'en Savoie et Haute-Savoie, ou ces prochains jours dans le Puy-de-Dôme. Les écoles ouvertes pour les enfants des personnels soignants sont également fournies, tout comme les centres funéraires qui ont ainsi reçu la visite des artilleurs de montagne.

 
 

Depuis le 25 mars 2020, et le lancement de cette opération d'appui, il ne se passe pas un jour sans que les militaires ne soient appelés en renfort dans l'ensemble des départements d'AURA. Les missions des différentes unités sont programmées à la demande de l'Agence Régionale de Santé et des Préfets.

 

Sur le même sujet

Les + Lus