Coronavirus - Covid 19 : la préfecture du Rhône dément, aucun SDF n'a été verbalisé

Coronavirus - Covid 19 : la préfecture du Rhône dément, aucun SDF n'a été verbalisé. / © MAXPPP
Coronavirus - Covid 19 : la préfecture du Rhône dément, aucun SDF n'a été verbalisé. / © MAXPPP

Verbalisation d'un SDF à Lyon pour non respect de confinement lié à l'épidémie de coronavirus,  après une enquête internet, la préfecture du Rhône ce vendredi 20 mars au soir, dément.

Par Nadjette Maouche–Baillard

Après avoir mené une enquête interne, ce vendredi 20 mars au soir, la préfecture de Lyon dément sur Twitter, 
avoir verbalisé des SDF.
 

Plusieurs sans-domicile fixe auraient été verbalisés par les forces de l'ordre en France, car ils ne respectaient pas le confinement instauré pour lutter contre la propagation du coronavirus, se sont indignées ce vendredi 20 mars des associations.
 

"Nous demandons que des consignes claires soient transmises aux préfets pour que ces sanctions cessent immédiatement", a déclaré à l'AFP Florent Gueguen, directeur général de la Fédération des acteurs de la solidarité (FAS), qui regroupe 800 associations de lutte contre la pauvreté.

Selon la FAS, des "remontées de terrain" faites par des travailleurs sociaux qui vont à la rencontre des personnes à la rue, ont fait état de cas à Lyon et Bayonne.
 
 
Depuis mardi 17 mars à midi, les français sont soumis à un confinement général. Pour circuler, ils doivent être munis d'une attestation officielle motivant leurs déplacements sous peine d'une amende de 135 euros. 

Les associations ont à plusieurs reprises alerté les autorités sur les difficultés pour les personnes à la rue de respecter cette mesure, ainsi que les principe de précaution pour limiter les risques de contamination. 
Le ministère du Logement a par ailleurs annoncé jeudi l9 mars la réquisition de chambres dans des hôtels, pour héberger les personnes encore à la rue. 

Sur le même sujet

Les + Lus