Coronavirus - Hospices Civils de Lyon : le combat pour la vie au service de réanimation de l'hôpital de la Croix-Rousse

A Lyon, le service de réanimation de l'hôpital de la Croix-Rousse est en état d'urgence depuis le début de l'épidémie de COVID 19. Les soignants préparés à une médecine de catastrophe font face courageusement, jour après jour, à la détresse des patients. Une détresse respiratoire et morale.

Lyon : le service de réanimation de l'hôpital de la Croix-Rousse qui prend en charge les patients COVID depuis le début de la crise sanitaire Coronavirus - 24/04/20
Lyon : le service de réanimation de l'hôpital de la Croix-Rousse qui prend en charge les patients COVID depuis le début de la crise sanitaire Coronavirus - 24/04/20 © France TV
 

Depuis début mars, avec l'arrivée du coronavirus en France, au service de réanimation de l'hôpital de la Croix-Rousse, le nombre de lits est passé de 25 à 62 en un temps record. Les soignants doivent travailler avec une protection maximale, les infirmiers ont été formés en toute hâte... mais dans le service de réanimation, tous font bloc et prêts à mettre en place une médecine de catastrophe. Pas de place pour les états d'âme. 
 

Le combat pour la vie aux côtés des patients : quand la victoire sur la maladie soude les équipes

Les soignants, médecins, infirmiers, kinésithérapeutes, aides-soignantes .... tous doivent soigner et accompagner des patients dépendants d'une machine pour respirer. Et ils y mettent toute leur énergie. Quand le plus difficile est passé, il faut aussi les accompagner dans des opérations aussi délicates que le sevrage ventilatoire. Et lorsque les malades parviennent enfin à bouger, à respirer seuls, leurs progrès, même infimes, ne laissent jamais les soignants indifférents. 
"Un moyen de souder l'équipe, c'est d'avoir un véritable projet pour les malades, un projet de soins. Il s'agit de bien montrer que même si ces maladies sont difficiles à traiter, et bien on y arrive," explique Jean-Christophe Richard, le Chef du service de réanimation hôpital de la Croix-Rousse Lyon, "et quand on y arrive, c'est un véritable succès et ça soude les gens autour du projet de soins!"
 

"On se raccroche aux situations positives"


Les patients COVID+ qui entrent en réanimation nécessitent toutes les attentions du personnel. Mais dans ce service, les soignants ont en tête un chiffre terrible : 60% des malades intubés ne survivent. Une tristesse, un stress que les équipes expriment guère, par pudeur. "On en parle entre nous. On a chacun nos petites méthodes personnelles pour gérer tout ça," explique Anne Jarles, aide-soignante hôpital de la Croix-Rousse. 
Pour le docteur Laurent Bitker, médecin du service de réanimation de cet hôpital lyonnais, "les émotions ont été un peu filtrées. On débriefera au détour de la crise l'impact que celà a eu pour nous... les gens que l'on a accompagnés, ceux qui sont partis. Mais on se raccroche aussi aux situations positives, quand les gens ont pu rentrer chez eux." 
 

"Elle s'est occupée de moi ... comme si j'étais son fils!"


Sur le pont, face à un virus mortel, les soignants du service de réanimation en oublient même leur fatigue. Ils font taire leurs angoisses et leurs peurs pour se battre aux côtés des patients et leur apporter du réconfort. Une mobilisation qui va au-delà des soins. 
Pour JP, arrivé le 3 avril dernier dans le service et placé sous oxygènation haut débit, la présence des soignants est lourde de sens. En larmes, il raconte sa détresse extrême : "hier soir, j'ai éclaté, j'ai réclamé ma femme et mon fils! J'étais à plat, il n'y avait plus personne, plus rien au monde"... et il poursuit avec ce qui lui reste d'énergie : "et puis, il y avait une dame qui était là, qui s'est occupée de moi comme c'est pas possible! Comme si j'étais son fils! Elle m'a calmé ! C'est très très dur !"
Ce patient ne sortira pas tout de suite du service de réanimation. Les soignants vont l'accompagner jusqu'au bout de son combat pour la vie. 


Au coeur du service de réanimation de l'hôpital de la Croix-Rousse, sur la ligne du front de la pandémie. Le reportage de Sylvie Cozzolino et Thierry Swiderski
durée de la vidéo: 03 min 17
COVID 19 : au coeur du service de réanimation de l'hôpital de la Croix-Rousse ©France 3 Rhône-Alpes

Vendredi 24 avril, on comptait 2713 patients Covid-19 hospitalisés dont 465 dans les différents services de réanimation de la région Auvergne Rhône-Alpes.
 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter