DANSE. A Lyon Mourad Merzouki fait souffler un nouvel air sur la danse

Publié le Mis à jour le
Écrit par Franck Giroud
Zéphyr, chorégraphie de Mourad Merzouki
Zéphyr, chorégraphie de Mourad Merzouki © Laurent Philippe

Le chorégraphe Mourad Merzouki propose pendant deux semaines à la Maison de la Danse à Lyon son nouveau spectacle Zéphyr, une commande du Vendée globe challenge. Il s’appuie sur le vent et la mer pour embarquer 10 danseurs dans cette aventure.

30 ans de danse et presque autant de créations à son actif. Mourad Merzouki est un peu l’enfant préféré du public de la Maison de la Danse de Lyon. Il est presque à la maison ! Alors à chaque nouveau spectacle à l’affiche, les salles sont pleines et le public très impatient. A tel point que la Maison de la Danse a dû ajouter des séances les samedis après-midi pour permettre, même en temps frileux de Covid-19, de venir voir Zéphyr.

Un équipage de 10 danseurs

Du souffle, il y en a sur scène. La nouvelle création du chorégraphe commandée par le Vendée globe 2021 s’empare du thème des vents marins. Les danseurs émergent à travers de grands cercles percés dans des panneaux qui entourent le plateau, sorte d’intérieur de coque de bateau. Et voilà l’équipage qui se met à tanguer. De gros ventilateurs prennent place dans ces cercles et portent de leur souffle les danseurs. Les 10 interprètes jouent collectif. Un équipage ballotté, malaxé par l’élément, pour mieux s’en emparer devenant lui-même une sorte de grand ventilateur, magnifique jeu collectif de moulinets de bras. Une danse de voile très poétique prend le relais.

Un savoir-faire collectif

Comme à son habitude Mourad Merzouki nous propose des tableaux, des images sur un thème plus qu’une histoire. Et pour donner du plaisir au public, il sait s’entourer d’une équipe qui transcende la danse en images animées. Par l’intelligence de l’espace proposé par le scénographe Benjamin Lebreton, le souffle musical et voyageur d’Armand Amar et les lumières en mouvement de Yoann Tivoli, Zéphyr nous redonne du souffle dans une période où celui-ci est souvent coupé par la pandémie.

Encore une fois, à l’instar des précédentes créations, Pixel et son univers numérique ou Vertikal et son mur qui faisait décoller les danseurs, Zéphyr s’inscrit dans la belle histoire des œuvres de Mourad Merzouki. Elles ravissent les scènes du monde entier. Ces trois spectacles sont encore à l’affiche au fil des tournées. Sans oublier le mélange des genres entre hip-hop et baroque, exploré dans Folia.

Un retour de Mourad Merzouki à Lyon ?

Mourad Merzouki est actuellement à la tête du centre chorégraphique national de Créteil et du centre chorégraphique Pôle Pik à Bron. Il pilote aussi les festivals jumeaux Karavel à Bron et Kalypso à Créteil. Sans parler de ses nombreuses participations aux Biennales de la danse. Autant d’activités qui font de lui, un profil intéressant pour succéder à Dominique Hervieu, sur le départ le mois prochain, de la direction de la Maison de la Danse et de la Biennale de la danse. Le mandat de Mourad Merzouki à la tête de Créteil se termine en fin d’année. Il semble donc vouloir présenter un projet en ce sens.

Enfin pour revenir au spectacle on se dit aussi en le regardant sur scène : Les tableaux présentés dans Zéphyr sont conçues pour 10 danseurs. On les imagine à une autre échelle plus grande encore et pourquoi pas à celle d’une cérémonie d’ouverture des prochains JO à Paris.

« Zéphyr » de Mourad Merzouki à la Maison de la Danse à Lyon jusqu’au 22 janvier.

Revoir le passage de Mourad Merzouki dans Vous êtes formidables

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.