+ de livres, moins d'écran : une start-up lyonnaise cartonne avec sa conteuse Bookinou, qui diffuse la voix des proches

30 000 familles et écoles utilisent déjà Bookinou : une conteuse audio sans écran qui permet aux 3-7 ans d'écouter des histoires lues par la voix d'un proche. Une idée lancée par deux trentenaires lyonnais.

Bookinou, invention lyonnaise, a pour but de redonner l'envie des livres aux tout-petits
Bookinou, invention lyonnaise, a pour but de redonner l'envie des livres aux tout-petits © Pimely

Les deux fondateurs de l'entreprise lyonnaise Pimely, lancée en 2018, sont deux amis et collègues : Vincent Gunter et Guillaume Chanteloube. Vincent est issu du monde du spectacle et du théâtre et Guillaume est ingénieur informatique. C'est l'épouse de Guillaume, orthophoniste, qui a impulsé cette innovation. "Clémence travaille avec les enfants, sur les questions de langage, de l'expression orale, de la lecture. On avait un sujet de questionnement : Comment, entre deux séances, donner aux enfants le goût de lire, de prendre avec plaisir un livre entre les mains?", raconte Vincent. "Nous sommes partis de cette question et d'une page blanche." Les deux futurs associés ont rapidement basé leurs recherches sur l'idée que les enfants âgés entre 3 et 7 ans ne savent pas encore lire, et ont besoin qu'on leur raconte des histoires. "On a donc imaginé un objet -compagnon qui leur conte les histoires qui sont dans les livres." C'est ainsi que naît Bookinou. Un objet désigné pour leur usage, capable de reconnaître n'importe quel livre.

Guillaume Chanteloube et Vincent Gunter ont créé cette innovation à Lyon
Guillaume Chanteloube et Vincent Gunter ont créé cette innovation à Lyon © Pimely

Des histoires racontées par la voix de Papy ou Mamie

Pour que les enfants s'approprient l'objet, les concepteurs ont voulu qu'il soit ultra simple à utiliser. "Les petits vont tout simplement poser leur livre "badgé" contre le Bookinou. L'histoire démarre et ils peuvent suivre leur histoire favorite au fil des pages." Le concept s'inscrit naturellement dans la lignée des anciens lecteurs livre audio sur cd ou cassette, que nous avons connus dans le passé. Cette idée a deux particularités : elle permet de garder le support du livre, que l'enfant a toujours entre ses mains. Et, de leur côté, les adultes disposent d'une application qui permet aux parents ou aux grands-parents d'enregistrer eux-mêmes les histoires. "N'importe quel livre peut ainsi être enregistré sur l'application, puis transféré sur la conteuse. L'enfant en disposera avec la voix d'un proche" détaille Vincent Gunter. Techniquement, des petites gommettes électroniques, fournies avec l'appareil, sont utilisées pour identifier chaque histoire et badger chaque livre. 

Démonstration de Bookinou ©Pimely

Du financement participatif... à la création de contenus

Le produit, et l'application mobile ont été conçus par les deux associés, puis designé par un prestataire lyonnais : le studio piopio. C'est une entreprise basée à Orléans qui industrialise et fabrique les unités. L'aventure a pu débuter grâce à une campagne de financement participative, en avril 2019, qui leur a permis de collecter 45 000 euros pour se lancer. Le record, à l'époque, des produits pour enfants sur Ulule. "Cela représentait tout de même 700 produits en prévente. On a lancé l'industrialisation en novembre 2019. Et ensuite il a fallu fournir tous les clients qui attendaient impatiemment leur bookinou. On a fini par relever le défi", commente Vincent Gunter. Aujourd'hui, c'est un joli succès : 30 000 appareils ont été vendus en France, en Belgique et en Suisse, notamment par le biais de leur site internet. Ces derniers mois, la distribution s'est élargie à de grands magasins de découverte et d'électro-ménager. Les deux partenaires développent à présent l'offre de contenus et commercialisent désormais des histoires pré-enregistrées en partenariat avec l'Ecole des loisirs

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
innovation économie éducation société start-up entreprises