Décines Charpieu : la police démantèle un trafic d’héroïne et de cannabis

Depuis l’automne dernier, les effectifs du Groupe de Lutte contre les Stupéfiants et l’Economie Souterraine (GLSES) Est travaillaient sur un trafic de stupéfiants dans le quartier Sully. 9 personnes ont été interpellées, dont un jeune de 13 ans.

Illustration.
Illustration. © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
L'enquête est née de renseignements rapidement confirmés par les premières surveillances et investigations : le quartier Sully sur la commune de Décines Charpieu était depuis l'automne le lieu d'un trafic de drogues.

Deux frères étaient les superviseurs de ce point de deal, assistés par un certain nombre de revendeurs. Ils fournissaient des clients en résine de cannabis et héroïne. Agés de 23 et 26 ans, ils habitent le quartier et sont déjà connus des services de police.
Le point de deal était « partagé » avec un autre Décinois de 18 ans défavorablement connu des services de police également revendant de la cocaïne avec d’autres revendeurs.

Le 9 février dernier, le GLSES a déclenché une opération. 4 clients ont été arrêtées en flagrant délit d’achat de stupéfiants. Le 10 février, l’ensemble des trafiquants et des revendeurs identifiés grâce à l’enquête ont également été interpellés grâce au renfort du RAID, du GAO de la Sûreté Départementale, de la BAC, des GSP et des équipes cynophiles spécialisées.

Au total neuf personnes ont été interpellées sur la commune de Décines. Les perquisitions opérées sur l’ensemble des points ont permis la saisie de plus de 2 Kg d’héroïne, 99 grammes de cocaïne, 137 grammes de résine de cannabis et 50 grammes de crack mais également des armes notamment deux fusils à pompe (calibre 12 mm) et deux armes de poing de calibre 7,65.

Huit des neuf individus interpellés ont été déférés vendredi 14 février par le Parquet de Lyon. Le plus jeune revendeur, âgé de 13 ans fait l'objet de poursuites devant le juge des enfants.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité drogue