Déconfinement : la CGT réclame le port du masque obligatoire dans le centre commercial de Lyon Part-Dieu

Une semaine après la décision de réouverture du plus grand centre commercial de Lyon, le syndicat CGT s'inquiète du respect des règles sanitaires toujours en vigueur depuis le déconfinement. Peu de clients avec masque ou gardant ses distances : la reprise d'activité à la Part-Dieu est "anxiogène".

30 mai 2020 : pour sa réouverture, le centre commercial de la Part-Dieu à Lyon, a notamment mis en place un fléchage au sol pour indiquer un sens de circulation.
30 mai 2020 : pour sa réouverture, le centre commercial de la Part-Dieu à Lyon, a notamment mis en place un fléchage au sol pour indiquer un sens de circulation. © Yannick Kusy

Il y a danger sanitaire, pour les clients comme pour les salariés des enseignes, estime ce vendredi 5 juin 2020 le syndicat CGT concernant la reprise d'activité au sein du centre commercial de la Part-Dieu à Lyon.

Dans un communiqué, l'organisation syndicale s'interroge sur le respect des règles sanitaires et souhaite notamment que le port du masque ne soit pas simplement recommandé, mais rendu obligatoire pour tous, et notamment pour les clients et personnes déambulant dans les allées.

 

Obtenir des certitudes et un renforcement des mesures

Pour obtenir l'autorisation de rouvrir le samedi 30 mai, le bailleur du centre commercial de la Part-Dieu a dû fournir des garanties sur le respect des nouvelles normes sanitaires en vigueur depuis l'épidémie du coronavirus Covid-19.

Le Centre a travaillé étroitement avec les autorités préfectorales pour permettre cette réouverture dans les meilleures conditions. Des analyses approfondies et un protocole sanitaire très strict ont été présentés et approuvés. La priorité est d’apporter  toutes les garanties de sécurité́ sanitaire nécessaires à la protection de chacun, indique son service communication.

Marquage au sol pour indiquer un sens de circulation, installation de bornes de distribution de gel hydro-alcoolique, recommandation du port du masque, communication renforcée sur les gestes barrières et les règles de distanciation physique, nettoyage renforcé et nombre doublé d'agents de sécurité, renouvellement de l’air en permanence via des réglages spécifiques des installations : telles sont les mesures prises par la direction du centre commercial de la Part-Dieu.

Mais une semaine après la reprise d'activité, la CGT n'est pas convaincue de leur efficacité.

Marie-Hélène Thomet est la représentante du syndicat sur le site. Pour elle, trop de personnes ne jouent pas vraiment le jeu de la distanciation physique, "ne portent pas de masque, ne jettent pas un regard au marquage au sol et déambulent parfois à leur guise une fois le dos tourné aux agents qui leur rappellent les consignes. Et qu'en est-il du système de climatisation ?"

 

 

Manque de cohérence, selon la CGT

Dans certaines boutiques, les règles sanitaires sont strictes. Certaines enseignes exigent le port du masque. Pourquoi ce n'est pas aussi le cas dans les allées du centre commercial sachant que le flux de personnes peut y être conséquent compte-tenu des connexions avec les transports en commun, le métro en sous-sol et la gare juste en face ? C'est la question posée par la CGT du Rhône.

C'est anxiogène. C'est compliqué pour tout le monde, les clients et les salariés. La réouverture des commerces, c'est bien pour le business. Mais à quel prix ? Là, il y a beaucoup de promos, cela va attirer encore plus de monde le week-end à venir et pour la fête des mères alors que le risque de contamination n'est pas encore écarté - Marie-Hélène Thomet 

Moins de promeneurs, selon la direction

Pas de chiffre précis concernant la fréquentation du centre commercial de la Part-Dieu, depuis sa réouverture le 30 mai 2020. La reprise est progressive, et les clients sont au rendez-vous, nous indique-t-on via le service communication. Une clientèle qui a adapté sa visite, au contexte du déconfinement et de l'épidémie du coronavirus : 

Nous constatons une évolution dans les parcours et les comportements d’achat liée au contexte actuel : nos visiteurs viennent actuellement pour faire des achats. Il y a donc mécaniquement moins de «promeneurs» qu’à l’ordinaire et le temps moyen passé au sein du centre est plus faible. Nos commerçants constatent toutefois des taux de transformation et des paniers moyens plus importants malgré des flux plus modérés.

Pour la direction du centre commercial, la réouverture s'est faite dans la conformité, avec "des clients qui comprennent et appliquent les gestes barrières. Les règles de distanciation physique mises en place feront d’ailleurs très prochainement l’objet d’une labellisation par le bureau d’études Véritas".

Pour obtenir des garanties sur ces réponses, le syndicat CGT a sollicité un rendez-vous auprès des services de la préfecture du Rhône. Rendez-vous prévu lundi 8 juin 2020.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société crise économique économie consommation