Des frissons en plein été: le festival "Quais du polar" revient à Lyon du 2 au 4 juillet

Après une année en version "covid19", le festival international "Quais du polar" tournera les pages de sa 17ème édition à une période inédite, du 2 au 4 juillet. De nombreux auteurs sont invités, et l'événement résonnera à travers des projets musicaux, cinématographiques et pluridisciplinaires.
Fidèle au festival, Franck Thilliez en sera l'une des mascottes cette année, et participera à la "dictée noire"
Fidèle au festival, Franck Thilliez en sera l'une des mascottes cette année, et participera à la "dictée noire" © Alberto Morante/EFE/Newscom/MaxPPP

Incontestablement, le festival "Quais du Polar" est devenu « LE » rendez-vous incontournable du genre en France. Depuis 2005, des auteurs de 58 nationalités différentes ont été invités. Roman, BD, série TV, cinéma, tables-rondes, rencontres, enquête urbaine, théâtre, expositions, jeux… seront au rendez-vous des 3 jours de la 17e édition de cet événement lyonnais, du 2 au 4 juillet 2021.

Retour en arrière : en 2019, le festival accueillait pas moins de 100 000 festivaliers. Mais en 2020, l'événement... n’a pas eu lieu à cause de l'épidémie. A la place, une édition 100 % virtuelle.

C'est donc cette année, à des dates inhabituelles, le grand retour des rendez-vous qui font le bonheur des accros au genre. Les rencontres et conférences, les dédicaces des auteurs... la "grande enquête", à laquelle, restrictions sanitaires obligent, il faut s'inscrire en ligne au préalable. 

Un festival adapté pour l'été

Une vraie joie pour l'équipe du festival dirigée par Hélène Fishbach: "Nous avons effectivement déplacé le festival d'avril à juillet, et, de fait, nous en proposerons une version plus estivale. Les contraintes sanitaires nous ont amené à faire davantage de propositions en extérieur. Par exemple, la partie librairie -consacrée aux amateurs de dédicaces- qui est toujours un lieu très dense, se déroulera cette année sur les quais du Rhône et quai Sarrail." Un espace agréable pour déambuler à l'air libre en profitant de la présence de tous les auteurs qui ont répondu présents. 

Archive : En 2010, Maxime Chattam avait rencontré ses lecteurs au festival
Archive : En 2010, Maxime Chattam avait rencontré ses lecteurs au festival © PHOTOPQR/LE PROGRES

D'autres innovations attendent les visiteurs, comme le confirme Hélène: "On va proposer des rencontres sur des péniches lyonnaises. Les lecteurs vont véritablement pouvoir profiter d'une heure en compagnie d'un auteur en balade sur la Saone" Promis.. Le mal de mer ne s'ajoutera pas à l'angoisse, à priori. "On a également prévu des rencontres autour des métiers du polar dans des bus à impériale. Une occasion de dialoguer avec des policiers, juges ou avocats."

De nombreuses plumes célèbres

Parmi les stars françaises invitées, l'écrivain Franck Thilliez participera à la "Grande dictée noire" le 3 juillet à 11h à l'Odéon Théâtre de Fourvière. Chaque année, Quais du Polar s’engage en effet pour l’accès à la lecture au plus grand nombre et organise en soutien à l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme une grande dictée ouverte à tous. "Franck est un des auteurs qui vend le plus aujourd'hui en France, et il reste très fidèle à notre festival. Il signe beaucoup de scénarios pour la fiction française, et on le considère comme une des mascottes de notre événement."

Archive : en 2013 lors de la  Dictée noire, l'acteur et réalisateur Alexandre Astier avait lu un extrait d'un scenario des Tontons flingueurs à l'Hôtel de ville de Lyon, lors du Festival "Quais du polar"
Archive : en 2013 lors de la Dictée noire, l'acteur et réalisateur Alexandre Astier avait lu un extrait d'un scenario des Tontons flingueurs à l'Hôtel de ville de Lyon, lors du Festival "Quais du polar" © WOSTOK PRESS/MAXPPP

De nombreux autres auteurs français ont accepté de participer, tels que Michel Bussi, Bernard Minier, Caryl Ferey. Deux écrivains récompensés par le prix Goncourt seront également présents : Hervé Le Tellier (en 2020) et Nicolas Mathieu (2018).

Entre faits-divers et cold-cases

Et ce n'est pas tout "On recevra aussi la journaliste Florence Aubenas. Cette année, on s'intéresse beaucoup aux faits divers et à la justice. Ancienne envoyée spéciale au Rwanda, au Kosovo, en Afghanistan et en Irak, Florence Aubenas est également l’une des observatrices les plus fines de notre société. Son dernier ouvrage consacré à l'affaire du meurtrier de la postière de Montréal-la-Cluse, dans l'Ain, est vraiment palpitant" ajoute la directrice du festival.

"On aura aussi le plaisir de voir deux avocats spécialisés dans les cold-cases, Corinne Herrmann et Didier Seban, qui sont des grands spécialistes de ces affaires classées. Ils échangeront avec Jacques Dallest, auteur et procureur général de la cour d’appel de Grenoble, qui a présidé aux travaux de la commission sur le traitement judiciaire des cold cases."

Des rencontres virtuelles avec des auteurs internationaux

Certains auteurs participeront également en visioconférence. "On garde cette possibilité pour permettre à certains d'entre eux, qui sont basés un peu loin et qui ne peuvent pas faire le déplacement." Ce sera le cas de Don Winslow. 

Auteur d’une vingtaine de romans noirs, dont "Savages", porté à l’écran par Oliver Stone, Don Winslow reviendra sur l’achèvement de sa mythique trilogie "La Griffe du chien", sur l’adaptation de "Cartel" et pourra répondre à la fin de la rencontre aux questions des lecteurs présents dans la salle. La rencontre peut également être suivie en direct sur la page Facebook de Quais du polar.

Toute la programmation est présente sur le site internet du Festival "Quais du polar", d'autant plus utile que les conditions sanitaires actuelles exigent une incription préalable à la plupart des rencontres.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture quai du polar littérature livres