Deux policiers condamnés à Lyon pour avoir frappé deux étudiants

Ce lundi 14 octobre, deux policiers ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Lyon à des peines de prison avec sursis. Ils ont été reconnus coupables de violences sur deux étudiants en février dernier, dans le centre-ville de Lyon. 
© MAXPPP
L'audience s'était déroulée le 13 septembre dernier et la décision de justice avait été mise en délibéré. Ce lundi 14 octobre, le tribunal correctionnel de Lyon a rendu son jugement concernant une affaire de violences policières commises sur deux étudiants âgés d'une vingtaine d'années.

Condamnations mais absence de mentions au casier judiciaire

Les faits se sont déroulés à Lyon, en Presqu'île, dans la nuit du 21 au 22 février dernier. Ils avaient été filmés partiellement par une caméra de vidéo-surveillance municipale. Deux jeunes rentraient de soirée lorsqu'une voiture de police s'est arrêtée à leur niveau. Les deux étudiants ont expliqué avoir été frappés par deux membres de l'équipage de police. L'un des deux jeunes a eu le poignet fracturé après une lourde chute consécutive à une "balayette". La fracture lui a valu une Incapacité totale de travail (ITT) de 90 jours. L'autre étudiant a reçu des coups. 
A l'audience, le 13 septembre dernier, les fonctionnaires avaient évoqué des gestes "techniques" ou "involontaires" de leur part, effectués en réponse à une attitude agressive.

Les deux policiers, âgés de 33 ans, ont été reconnus coupables par la justice d'actes de violence et viennent d'être condamnés, respectivement, à deux et trois mois de prison avec sursis. Leur condamnation ne sera inscripte au volet B2 de leur casier judiciaire. Ils pourront donc continuer à exercer. L'un d'eux doit prochainement intégrer la Brigade anticriminalité de Lyon, dont il a récemment réussi les tests. Les deux fonctionnaires ont dix jours pour faire appel de cette décision de justice. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société faits divers