Dimanche en politique: " Mon train, ma bataille"

"Dimanche en politique" reprend son itinérance avec un numéro consacré aux TER. Olivier Michel part à la rencontre des usagers lassés des retards à répétition et des suppressions de trains. "Mon train, ma bataille", c'est dimanche à 11h30 sur France 3 Rhône-Alpes.             

Ils expriment souvent leur ras le bol sur les réseaux sociaux.  Des rames surchargées, des TER annulés ou supprimés, quand ils n'arrivent pas en retard. Les usagers des Transports Express Régionaux sont dimanche les invités de "Dimanche en politique". Olivier Michel et Benjamin Metral partent à leur rencontre selon une formule maintenant parfaitement éprouvée. Immersion au coeur du quotidien de ces abonnés confrontés aux aléas du trafic, parfois imprévisibles mais pas toujours...     

Vous entendrez aussi des spécialistes du transport ferroviaire. Mais curieusement, aucun responsable de la SNCF et pas davantage la région Rhône-Alpes...Olivier Michel s'en expliquera d'ailleurs longuement dans l'émission, ce n'est pas faute d'avoir essayé. Les autorités responsables du transport ont décliné la proposition. Elles auraient pu s'expliquer. Mais en définitive, elles n'ont pas voulu répondre à une invitation lancée pourtant très en amont.

Pourquoi ? Olivier Michel vous expliquera tout ca. "Mon train, ma bataille" c'est le titre de cette émission,  au coeur des préoccupations.
 

"Dimanche en politique" reprend son itinérance avec un numéro consacré aux TER. Olivier Michel part à la rencontre des usagers lassés des retards à répétition et des suppressions de trains. "Mon train, ma bataille", c'est dimanche à 11h30 sur France 3 Rhône-Alpes.

   
                                 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité