VIDÉO. Obsèques de Gérard Collomb : un dernier hommage officiel à l'ancien maire de Lyon

replay

Elus, personnalités et anonymes ont rendu ce mercredi 29 novembre un dernier hommage à l'ancien maire de Lyon Gérard Collomb, lors d'obsèques à la Cathédrale Saint-Jean, dans le coeur historique de Lyon, ville qu'il a longtemps incarnée.

Atteint d'un cancer à l'estomac, Gérard Collomb, maire de Lyon pendant 18 ans, est décédé samedi 25 novembre à l'âge de 76 ans. Un dernier hommage lui a été rendu, aujourd'hui, 29 novembre, lors d'obsèques à la Cathédrale Saint-Jean, dans le Vieux-Lyon.

Après deux heures de cérémonie, vers 13h, le cercueil de Gérard Collomb est sorti de la primatiale Saint-Jean sous les applaudissements des Lyonnais. Un moment d'émotion. 

Anne-Laure, une de ses filles, a aussi souhaité prendre la parole pendant cette cérémonie.

 

Emmanuel Macron a rendu son hommage : "Vous avez changé la vie des Lyonnais. Lyon est passée de belle endormie à sublime éveillée. Vous êtes devenu Lyon". "Vous avez changé ma vie. Je sais Gérard tout ce que je vous dois" , estime le chef de l'Etat. "Le "Lyon" rugit encore. Adieu Gérard, et merci".

Édouard Philippe a tenu un discours solennel : " Il eut la patience, la constance et le talent de se faire aimer". Il a vécu avec Lyon "une histoire durable qui a, pour jamais, changé la capitale des Gaules". "Gérard Collomb, c'était Lyon. Et Lyon, c'est quelque chose", a déclaré l'ancien Premier ministre.

L'académicien Marc Lambron, proche de Gérard Collomb, ouvre la cérémonie en lui rendant hommage : "Certains l'ont aimé, d'autres affrontés, parfois les mêmes. On voyait surgir sa silhouette voûtée, l’œil malicieux, il aimait d’amour la ville des aubes et des passages", raconte l'homme de lettres. "Le supporter de l'OL, pionnier du vélo urbain, le magicien qui faisait des berges une promenade, était un maire dont le progressisme ne se dressait pas contre l'industrie mais savait en encourager les initiatives". "Lyon te salue, tu ne seras pas oublié".

L'archevêque Olivier de Germay a fait une introduction en renommant l'ancien maire de Lyon en Georges Collomb...

Une centaine de Lyonnais se sont massés devant la primatiale Saint-Jean pour suivre la cérémonie.

Emmanuel Macron a fait le déplacement

Le Président de la République, Emmanuel Macron et son épouse, Brigitte Macron, sont arrivés vers 11h.

Édouard Philippe, ancien Premier ministre, Bruno Lemaire, ministre de l'Economie, l a Première ministre Elisabeth Borne et Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, sont dans la primatiale.

Olivier Ginon, ancien bras droit de Gérard Collomb, a tenu à prononcer quelques mots avant le début de la cérémonie.

Georges Képénékian, ancien maire de Lyon, s'est exprimé avant d'entrer dans la primatiale.

De nombreux élus locaux sur place  

Sa femme Caroline Collomb, Jean-Michel Aulas, ancien président de l'Olympique Lyonnais, Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon, sont sur place.

Ainsi que Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes : "Sur la fin de sa vie, on s'est beaucoup rapprochés".

Une centaine de Lyonnais sont sur le parvis de la cathédrale Saint-Jean. Un millier de chanceux ont pu y entrer pour assister aux funérailles. Les élus locaux Alexandre Vincendet et Thierry Braillard, députés du Rhône, Renaud Payre, vice-président de la métropole et David Kimelfeld, ex-président de la métropole de Lyon, sont sur les lieux de la cérémonie, ainsi que Grégory Doucet, actuel maire de Lyon.  

Un écran géant installé sur le parvis

Un écran géant retransmet la cérémonie en direct sur le parvis de la primatiale, pour les Lyonnais qui n'ont pas pu rentrer.

Le quartier du Vieux-Lyon est bouclé pour toute la matinée. L'accès à la cathédrale se fait par les rues Mourguet et Tramassac. Un barrage filtrant est mis en place par les forces de l'ordre dans le Vieux-Lyon.

 

Gérard Collomb sera enterré au cimetière de Loyasse, où repose également l'un de ses prédécesseurs, Édouard Herriot.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité