• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Échauffourées devant plusieurs lycées de la métropole lyonnaise

Les lycéens qui manifestent devant le lycée Condorcet, à Saint-Priest (Métropole de Lyon). Des incidents ont eu lieu avec les forces de l'ordre. / © DR
Les lycéens qui manifestent devant le lycée Condorcet, à Saint-Priest (Métropole de Lyon). Des incidents ont eu lieu avec les forces de l'ordre. / © DR

Depuis ce mardi matin, des heurts ont éclaté entre lycéens et forces de l'ordre devant plusieurs établissements de la région lyonnaise. Il y aurait eu plusieurs interpellations.

Par DP

Devant le lycée Branly (Lyon 5 ème), des incidents sont eu lieu entre lycéens et forces de l'ordre / © DR
Devant le lycée Branly (Lyon 5 ème), des incidents sont eu lieu entre lycéens et forces de l'ordre / © DR

Le mouvement des lycéens prend de l'ampleur. Et les confrontations avec les forces de l'ordre sont fréquentes. Elles sont de plus en plus tendues. Ce mardi matin, devant le lycée Branly (Lyon 5e) environ deux cents élèves ont bloqué l'entrée de l'établissement d'enseignement technologique. Six véhicules de police étaient sur place. Une vingtaine de policiers essayaient de contenir le quartier et ont fait usage de bombes lacrymogène pour disperser le blocus. Elève en 1ere, Karim explique que le ton est monté quand ils ont décidé de rester sur place au lieu de rentrer chez eux ou d'entrer dans l'établissement. 
Les CRS devant le lycée Condorcet ce mardi matin / © DR
Les CRS devant le lycée Condorcet ce mardi matin / © DR

A Saint-Priest, devant le lycée Condorcet, certains élèves n'hésitent pas à employer le mot "guerre" pour décrire ce qu'ils voient devant eux. Plusieurs centaines d'élèves sont massés devant leur établissement. Dès 8 heures, des policiers étaient sur place. Vendredi dernier déjà, le lycée avait fait l'objet d'un blocage. Les heurts ont commencé avec l'arrivée de renforts pour maintenir le calme. Selon nos informations, plusieurs jeunes non scolarisés dans l'établissement se sont glissés parmi les manifestants et attisent la tension en narguant les forces de l'ordre.
 
Devant le lycée Frédéric Faÿs ce matin. Plusieurs de dizaines de CRS sont sur place. / © DR
Devant le lycée Frédéric Faÿs ce matin. Plusieurs de dizaines de CRS sont sur place. / © DR
 
Une carcasse brûlée et une voiture retournée devant le lycée Fays / © Odile Morain
Une carcasse brûlée et une voiture retournée devant le lycée Fays / © Odile Morain

A Villeurbanne, le lycée Frédéric Faÿs est à nouveau l'objet de violences. Des feux ont été allumés, trois voitures brûlées et une autre renversée sur le toit. Des renforts de CRS étaient sur place. Hier lundi, des échauffourées avaient déjà affecté cet établissement de centre-ville de la deuxième commune de la métropole lyonnaise.

Des lycéens ont aussi manifesté mardi devant le lycée Jean-Paul Sartre à Bron. Ils ont joué au chat et à la souris toute la matinée avec les forces de l'ordre. Jusqu'à la reprise des cours. Des commerces ont été vandalisés en marge de la manifestation.               
 
Le reportage de Mouloud Aïssou et Béatrice Tardy :  

 

Sur le même sujet

Père Mariusz Sliwa

Les + Lus