"En ouvrant la fenêtre, j'ai vu un énorme trou dans le jardin", 18 familles évacuées d'un immeuble

Le jeudi 12 avril, les habitants d'une résidence ont reçu un message sur leurs téléphones portables leur demandant d'évacuer les logements en urgence. Ce lundi 15 avril, les délogés attendent de connaître la suite. Un éboulement sur une partie du terrain a créé un trou de plusieurs mètres de profondeur.

Message d'alerte

"Un arrêté d'évacuation du bâtiment vient d'être prononcé, vous devez évacuer les lieux avant 20 heures ce soir". Ce message du bailleur Lyon Métropole Habitat a été reçu par une vingtaine de familles d'une résidence située à Sainte-Foy-lès-Lyon, le jeudi 11 avril, dans l'après-midi.

"J'ai vu un énorme trou dans le sol"

La veille, l'une des résidentes avait remarqué le problème. "En ouvrant la fenêtre, j'ai vu un énorme trou dans le sol, près de l'immeuble". Sabah est assistante maternelle. Elle connaît les procédures et sait qu'il ne faut pas prendre de risque avec les enfants. Elle appelle son bailleur social qui explique "ne rien pouvoir faire". Elle s'en remet aux pompiers. Ils interviennent et sécurisent un périmètre autour du trou. Il est situé à l'aplomb du bâtiment, il semble très profond. Plusieurs mètres.

Quelques heures pour tout rassembler

Le lendemain, un arrêté d'évacuation est pris, et l'information est donnée à tous les habitants. Ils n'ont que quelques heures pour rassembler leurs effets personnels. Dans un message envoyé par mail, le bailleur, Lyon Métropole Habitat, indique :"nous vous invitons à trouver une solution de relogement dès ce soir (assurance ou solution personnelle)"

Dix-huit familles, dont vingt-deux enfants, doivent donc se débrouiller, en urgence. Sabah est consternée.

Le bailleur social est insensible, on a reçu aucune bienveillance de sa part. On n'est pas considéré. On est perdu. Heureusement, la police municipale et les élus de Sainte-Foy, étaient là. On les remercie.

Sabah, habitante de l'immeuble évacué

"Une situation choquante"

Contacté, le bailleur social dit comprendre ce sentiment d'abandon. "La situation est extrêmement choquante". Par la voie de sa porte-parole, Lyon Métropole Habitat explique que ses équipes "sont sur le pied de guerre depuis jeudi dernier". Des solutions de relogement temporaire vont être proposées à tous les locataires. "La solidarité entre bailleurs sociaux va jouer" explique-t-on encore.

Un trou de huit mètres

À ce jour, l'origine du sinistre n'est pas déterminée. Plusieurs experts se sont succédés sur place. En quelques jours, le trou avait doublé de taille. Il semble se stabiliser, il mesurerait huit mètres de profondeur sur quatre mètres de largeur. Un géotechnicien, un géomètre en surveillent l'évolution et les conséquences sur le bâti.

"On a laissé nos courses"

En attendant de connaître les suites qui seront données en matière d'hébergement, certaines familles ont été accueillies dans un hôtel à proximité. Une salle leur a été proposée pour préparer les repas. Mais, comme le dit Sabah : "dans la précipitation, on a laissé toutes nos courses dans les frigos de nos appartements". Les sinistrés peuvent compter sur la solidarité. Des familles ont apporté des repas.

Une réunion en mairie

La mairie, que nous avons contactée, n'a pas pu nous répondre dans l'immédiat. Une réunion entre les locataires, le bailleur et les services municipaux était en cours en fin d'après-midi, ce lundi 15 avril.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité