• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Toni Musulin, l'ex-convoyeur de Lyon, arrêté à Londres avec une grosse somme d'argent

Sur les 11,5 millions dérobés, 2,5 millions restent introuvables à ce jour. Toni Musulin n'avait pas refait parler de lui après avoir purgé sa peine pour vol et escroquerie. / © Maxppp / Franck Fernandes
Sur les 11,5 millions dérobés, 2,5 millions restent introuvables à ce jour. Toni Musulin n'avait pas refait parler de lui après avoir purgé sa peine pour vol et escroquerie. / © Maxppp / Franck Fernandes

L'ancien-convoyeur de fonds Toni Musulin, jugé à Lyon en 2010, a été arrêté cette semaine à Londres alors qu'il tentait de convertir une forte somme d'argent liquide dans un bureau de change, apprend-on ce jeudi 27 juin. 2.5 millions d'euros restent introuvable 10 ans après son vol.

Par Mathieu Boudet

L'ancien-convoyeur de fonds Toni Musulin a été arrêté cette semaine à Londres alors qu'il tentait de convertir une forte somme d'argent liquide
dans un bureau de change, a rapporté ce jeudi 27 juin une source policière française, confirmant une information du Progrès.

 

50 000 euros en espèces


Condamné en 2010 à Lyon à 5 ans de prison ferme pour le vol de 11,6 millions d'euros en détournant le fourgon blindé qu'il conduisait, Toni Musulin est actuellement interrogé par Scotland Yard sur l'origine des fonds en espèces qu'il souhaitait changer, a précisé cette source. Selon des informations de nos confrères du Progrés, qui évoque une somme de 50 000 euros en espèces, il a effectué un premier un premier change de 4 000 livres sterling, et avait l'intention de revenir pour "changer de nouveau 75 000 livres contre des espèces". L'établissement financier aurait alors signalé la transaction aux autorités.

 

2.5 millions toujours dans la nature


Toni Musulin, 48 ans, ne faisait plus parler de lui après avoir purgé sa peine de prison pour "vol et tentative d’escroquerie". 9 millions d'euros avaient été retrouvés quelques jours après le vol, mais 2,5 millions n'ont jamais été retrouvés, et Toni Musulin n'a jamais fourni d'explication crédible sur leur disparition. Le mystère plane donc toujours, d'autant que le suspect avait effectué un périple à moto vers la Serbie, lors de sa cavale, qu iavait duré 10 jours. Il s'était rendu de lui-même à la police de Monaco. Il restait suspecté d'avoir dissimulé cette somme durant son parcours. Reste à savoir si les espèces qu'il tentait d'échanger à Londres correspondent au magot...
 

Sur le même sujet

Intempéries à Vichy : des dégats sur le patrimoine arboré

Les + Lus