Fabio Grosso, nouvel entraîneur de l'OL : "on ne peut pas monter le niveau en claquant des doigts"

Fabio Grosso a été officiellement investi comme nouvel entraîneur de l’OL ce 18 septembre à l’occasion d’une conférence de presse au Groupama Stadium. Le technicien italien succède à Laurent Blanc sur le banc lyonnais, limogé le 11 septembre dernier.

"Il y a ici une ambiance extraordinaire, j'étais à Lyon il y a seize ans et cette ville m'a laissé un souvenir incroyable", a déclaré Fabio Grosso lors de la conférence de presse au Groupama Stadium à Décines-Charpieu ce 18 septembre. L'ancien joueur international italien a en effet joué à l'OL entre 2007 et 2009 comme latéral gauche.

"Être à Lyon, c'est quelque chose de très grand pour moi, je vais tout faire pour honorer cette confiance", s'est émerveillé Fabio Grosso.

L'Italien n'a pas manqué de souligner la ferveur du stade lyonnais, le "grand cœur" des supporters qui méritent de voir leur club se relever. "Parfois les mots ne suffisent pas, il faut tout donner pour revenir ensemble au niveau où le club mérite d'être et ce n'est pas à cette position du classement."

"Donner plutôt que prendre"

Le nouveau coach lyonnais a insisté sur l'importance du collectif et pour l'équipe de jouer ensemble. "Ce qui compte, ce n'est pas de faire de bons matchs ou de bonnes choses, mais de les faire ensemble, c'est ça qui fait la différence", a assuré Fabio Grosso.

Présent dans les tribunes du stade dimanche soir, le nouvel entraîneur a pu prendre la mesure du chantier qui l’attend, son équipe n’a pas pu faire mieux que match nul 0-0 face au promu havrais.

"On ne peut pas monter le niveau en claquant des doigts", a nuancé Fabio Grosso qui a fait part du respect qu'il éprouvait à l'égard de Laurent Blanc, "une institution en France" selon lui.

"Si je suis là, c'est que quelque chose ne fonctionnait pas donc on va travailler", a promis l'Italien. À ses côtés, le président du club John Textor a partagé son processus de sélection après le limogeage de Laurent Blanc officialisé il y a une semaine. "J'ai eu des entretiens avec plusieurs coachs pour voir lesquels collaient le mieux avec notre projet, mais quand j'ai rencontré Fabio, c'était une évidence, donc la décision a été facile."

Les premiers mots de Fabio Grosso se sont aussi adressés à ses joueurs : "J'ai besoin de toujours progresser, j'ai besoin d'être dans un club qui ressent la même chose, c'est quelque chose que je vais essayer de transmettre aux joueurs. Il faut être courageux et déterminés."

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité