Cet article date de plus de 5 ans

La Fête des Lumières à Lyon annulée, remplacée par un hommage aux victimes

La Fête des Lumières, qui réunit chaque année deux à trois millions de personnes dans les rues de Lyon début décembre, est annulée et remplacée par un hommage d'une journée aux victimes des attentats de Paris, a annoncé aujourd'hui le maire de la ville.
© France 3 RA
"Nous allons donc transformer la Fête des Lumières en un hommage aux victimes des attentats de Paris", a indiqué Gérard Collomb lors d'une conférence de presse qui s'est tenue à 11h30. "Pour moi, ne pas faire courir de risques aux Lyonnais n'est pas donner raison aux terroristes", a-t-il justifié.



L'événement, qui devait se tenir du 5 au 8 décembre, laissera place à "un profond hommage aux victimes, un puissant message d'unité" le 8 décembre.

Cette grande fête populaire trouve son origine dans la célébration, le 8 décembre, de la Vierge Marie dont une statue couverte de feuille d'or domine la ville en haut de la basilique de Fourvière. Très pieuse au départ, elle se cantonnait à poser des "lumignons", des petites bougies, sur les rebords des fenêtres. Depuis 1999, elle donne lieu à quatre jours de festivités et de spectacles autour du thème de la lumière dans la ville, et a pris un poids économique important pour l'industrie touristique.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture fêtes locales