La France et l'Italie réaffirment leur engagement pour la section transfrontalière du Lyon-Turin

Au terme du 34ème sommet franco-italien, Emmanuel Macron a réaffirmé "le plein engagement des deux Etats à mener à bien la section transfrontalière de la liaison Lyon-Turin".D'ici au 1er trimestre 2018, les deux grouvernements préciseront les prochaines étapes du projet au delà du tunnel de base.   

Par Philippe Bette

Emmanuel Macron, clôturant le 34 ème sommet fanco-italien à Lyon, a confirmé formellement la dimension stratégique de la liaison Lyon-Turin dans le schéma de transport européen.

"Nous sommes l'un et l'autre pleinement engagés pour que la section transfrontalière de cette ligne soit menée à bien". Il la définit comme une composante-clé du corridor méditerranéen au coeur du réseau de transport européen . Il a rappellé que "des engagements avaient été pris, des financements communautaires décidés et qu'il fallait être clair sur ce tunnel de base" 

Une reflexion sera conduite pour préciser d'ici au premier trimestre 2018 "les termes futurs du projet au delà de ce tunnel de base". Un groupe de travail va donc être constitué entre les deux ministères des tranports francais et italiens, en lien avec le coordinateur européen, pour faire conjointement des propositions précises "d''ici la fin de l'année."  

         

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

L'Université Grenoble Alpes veut provisoirement héberger les migrants dans d'anciens locaux

Près de chez vous

Les + Lus