Goldorak Go ! On démonte les mythiques escalators de la gare de Perrache

Ils sont situés Cours Charlemagne... plus pour longtemps. Le démantèlement des mythiques escalators de la gare de Perrache a commencé. Une opération nocturne complexe effectuée après le passage du dernier tramway. Les travaux devraient se terminer le 12 février. 

Lyon : on démonte les escalators de la gare de Perrache - 3/2/21
Lyon : on démonte les escalators de la gare de Perrache - 3/2/21 © France tv

Un élément du paysage urbain lyonnais disparaît peu à peu. Les riverains l'avait surnommé "Goldorak". Situé côté sud, face au Cours Charlemagne, le gigantesque escalator métallique de la gare de Perrache date des années 80. Symbole d'une autre époque, il est en cours de démontage. Le chantier est placé sous la direction de SNCF Gares & Connexions.

Une partie de cet escalator, déposé la veille, a été évacuée dans la nuit dernière. Une spectaculaire opération nocturne. Il a fallu attendre le passage du dernier tramway et l’arrêt de la circulation pour des raisons de sécurité. Il a fallu utiliser une grue mobile capable de supporter plusieurs tonnes pour soulever les tonnes de métal. 

Un démantèlement progressif

Au coeur de la presqu'île de Lyon, ce chantier est extrêmement sensible : le démantèlement de cet escalier mécanique nécessite de nombreux travaux préparatoires. Chaque nuit, il faut ainsi désolidariser l'escalator des piliers de béton armé, tronçon par tronçon. Des opérations minutieuses. Mais le démantèlement de cette structure n'est pas du goût de tous, et notamment des usagers de la SNCF et habitués de la gare de Perrache. Aujourd'hui, ils doivent prendre les escaliers pour rejoindre le niveau 0. Difficile lorsque l'on est lourdement chargé. Les opérations de démantèlement de l'escalator vont durer jusqu'au 12 février. 

On dépose progressivement les mythiques escalators de la gare de Perrache 3/2/21
On dépose progressivement les mythiques escalators de la gare de Perrache 3/2/21 © France tv

Opération "Ouvrons Perrache"

Cette déconstruction s'inscrit dans le cadre du réaménagement de l'échangeur de Perrache. Les habitants du quartier apprécient : "On peut si on est un peu créatif, si on a un peu d'esprit, réintégrer le centre d'échange de Perrache lui donner une vraie valeur, une esthétique, de façon à l'intégrer dans la ville, " confie un riverain.  

Ces travaux de réaménagement sonnent-ils la fin de la frontière crée par l'échangeur sur la Presqu'île ? Après cette démolition de l'escalator, les piétons et les cyclistes pourront emprunter la voûte ouest pour se rendre sur la place Carnot. Que les riverains et les voyageurs se rassurent, le grand portique sud de la gare Perrache et son horloge, dans l'axe du Cours Charlemagne, seront conservés. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports