La grogne monte chez Sanofi

Les salariés de Sanofi, venus de toute la France, manifestent à Paris contre le projet de réorganisation du groupe : 914 réductions de postes seraient envisagées. Sanofi est le premier employeur privé du Grand Lyon avec 6.700 salariés.  

© France3
Les syndicats de Sanofi ont claqué mercredi la porte du comité de groupe France réuni à Gentilly (Val-de-Marne) après avoir appelé au retrait du plan de restructuration de l'entreprise pharmaceutique : "Nous avons demandé le retrait pur et simple du plan", a déclaré à la presse, au nom de l'intersyndicale, le représentant CFDT Pascal Delmas, selon lequel les responsables de la direction ont indiqué "ne pas avoir le mandat pour retirer le plan".

Un document de travail confidentiel émanant de la direction, et dont l'AFP a eu connaissance mardi, évoque le chiffre de 914 réductions de postes possibles d'ici à 2015. Un millier de salariés de Sanofi, venus de toute la France, doivent manifester à Paris mercredi après-midi contre le projet de réorganisation.

On ignore pour l'instant l'impact du plan de restructuration sur les sites lyonnais.Mais avec ses 4 filiales et ses 11 sites majeurs dédiés à la santé humaine, à la santé animale, aux vaccins et aux bio-médicaments, Sanofi est le premier employeur privé du Grand Lyon avec 6.700 collaborateurs. Pour l'instant...
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
crise économique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter