"Il y a des endroits qui ne vont pas survivre." A Lyon (Rhône), le blues d'un restaurant lors de l'annonce du couvre-feu

Ce mercredi soir, dans un silence de cathédrale, clients et serveurs de l'Eden Rock à Lyon (Rhône) ont écouté religieusement Emmanuel Macron annoncé un couvre-feu. Comme une messe d'enterrement.
Résilients et résignés, les clients de ce restaurant ont écouté les annonces du président dans le calme.
Résilients et résignés, les clients de ce restaurant ont écouté les annonces du président dans le calme. © France 3 Rhône-Alpes
A l'Eden Rock Café à Lyon, l'ambiance est plutôt aux concerts, avec secouage de tête et slam. Mais ce mercredi soir, clients et serveurs étaient devant la messe du 20 heures. Et personne ne voulait trinquer.

"Il y a des endroits qui ne vont pas survivre"

Pour ce serveur, c'est la frustration d'être empêché de faire son métier qui l'emporte. La voix chevrotante, il nous explique que "faire son travail en journée, ce n'est pas là où on fait le plus de chiffre d'affaires. Donc là, on va vraiment perdre énormément." Selon lui, être à 21 heures chez soi signifie fermer à 20 heures. Il espère "un peu d'aide, parce que pour l'instant on a rien eu. Le patron a dû faire un crédit pour subvenir aux charges. Je pense qu'il y a des endroits qui ne vont pas survivre si on continue dans ce sens-là."

"Si on peut sauver des vies comme ça, autant le faire"

Résilients et résignés, les clients aussi n'ont pas d'autres choix que de s'adapter. "Je comprends parce qu'il y a une crise sanitaire importante. On s'y attendait. Quatre semaines, c'est quand même assez long mais on va le faire", nous dit l'un d'eux "C'est toujours mieux que le confinement. On est un peu privé d'une certaine liberté mais si on peut sauver des vies comme ça, autant le faire."

Le travail en taraude aussi quelques-uns. Par exemple pour cette laborantine: "Il y a des soirs où ça va être compliqué. Parfois on fait 16 heures - 23 heures, mais on va s'adapter."

Les flous sur l'application de cette mesure devraient être mis au point dans quelques heures par le Premier ministre.

Le couvre-feu s'appliquera de 21h à 6h à partir de vendredi soir, minuit, sur toutes les communes des métropoles de Lyon (Rhône), Saint-Etienne (Loire) et Grenoble (Isère).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société crise économique économie