Incendie d'une annexe de la mosquée de Bron : piste criminelle privilégiée

Un rassemblement "solidaire et pacifique" s'est déroulé ce samedi 8 Août, devant la mosquée Omar de Bron.
Un incendie avait ravagé les locaux annexes de ce lieu de culte dans la nuit du vendredi 7 Août. Le parquet de Lyon privilégie une origine criminelle. Une information judiciaire est ouverte.

Moment de prière devant la Mosquée Omar, à Bron.
Moment de prière devant la Mosquée Omar, à Bron. © Fatima Bouyablane, France Télévisions
Un rassemblement "solidaire et pacifique" s'est déroulé devant la mosquée Omar à Bron (banlieue de Lyon) en début d'après midi ce samedi 8 août.
Une centaine de personnes se sont réunies devant le lieu de culte, parmi lesquelles de nombreux fidèles et quelques élus.
La député de la circonscription, Anissa Khedher, était présente également.
Les instances représentatives du culte musulman de Lyon l'ont organisé "pour dire non à la haine et oui au respect des convictions de chacun". Elles entendent protester contre "les attaques systématiques contre les musulmans".
Un bâtiment annexe de cette mosquée du centre-ville de Bron a été incendié le vendredi 7 août.

Le parquet de Lyon a ouvert une enquête pour "dégradations volontaires par incendie". Le communiqué précise que "l'hypothèse criminelle, compte tenu de deux départs de feu différents, est à privilégier".

Le sinistre n'a pas fait de victimes mais de nombreux dégâts. Le lieu servait de remise et personne n'était présent au moment des faits qui se sont déroulés vers 3 heures du matin dans la nuit du vendredi 7 Août.
durée de la vidéo: 02 min 27
Incendie dans une annexe de la Mosquée de Bron



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société faits divers incendie