Incendie de Vaulx-en-Velin : "Les points de deal se réinstallent, le commerce est trop juteux", Hélène Geoffroy demande plus de police

Il y a un an, un incendie faisait dix morts dans un immeuble du quartier du Mas du Taureau à Vaulx-en-Velin. Un an après, la maire (PS) de la ville, Hélène Geoffroy, lance plusieurs appels, notamment aux consommateurs de drogue.

Dans la nuit du 15 au 16 décembre 2022, l'incendie d'un immeuble dans le quartier du Mas du Taureau à Vaulx-en-Velin a pris la vie de dix personnes, dont cinq d'une même famille, piégé dans leur sommeil. À l'origine de cette tragédie, la propagation d'un feu canapé dans le hall de l'immeuble où se situait un point de deal. Neuf personnes ont été interpellées dans cette affaire. 

Un an plus tard, la maire de la ville Hélène Geoffroy lance plusieurs appels. 

Des moyens de police nationale supplémentaires

Hélène Geoffroy souhaite que de nouveaux effectifs supplémentaires de police nationale soient affectés à sa ville. Si elle reconnaît en avoir obtenu suite à sa demande au lendemain de la catastrophe, elle souhaite en d'avantage pour empêcher les points de deal de se réimplanter, conformément à la nouvelle doctrine de lutte antidrogue du gouvernement. 

"On a un changement de doctrine de lutte qui est d'empêcher la réinstallation des points de deal après les démantèlements. En réalité, ils se réinstallent, car le commerce est trop juteux", déplore l'édile. "Donc il faut qu'il y ait des concentrations massives de police nationale dans la durée. J'ai effectué une [nouvelle] demande dans ce sens", explique-t-elle. 

L'élue explique avoir beaucoup investi pour la sécurisation de sa ville. "J'ai multiplié par six les effectifs de la police municipale. Je l'ai armé également et j'ai augmenté le nombre de caméras". 

Un appel aux consommateurs des "quartiers aisés"

Hélène Geoffroy lance aussi un appel aux consommateurs de drogue. "Ils ne viennent pas de nos quartiers, mais des plus beaux quartiers aisés. Je leur dis qu'à chaque fois qu'ils consomment et se font plaisir, que ce sont nos quartiers qu'ils gangrènent".

Elle souhaite une réponse nationale pour éradiquer ce fléau : "Nous sommes face aussi à un problème de santé publique avec les consommateurs. Je lance cette alerte pour qu'on ait un plan national de lutte contre le fléau de la consommation de drogue."

Appel aux propriétaires privées du quartier du Mas du Taureau 

Enfin, l'élue socialiste appelle les propriétaires privés du quartier du Mas du Taureau, à poursuivre les échanges avec la mairie en vue de réhabiliter le quartier. "Nous sommes sur un secteur de copropriétés privées", explique Hélène Geoffroy. "Le projet urbain que nous portons est de réorganiser tous ces espaces. Ces immeubles sont privés et je n'ai pas le droit de poser des caméras. Donc, nous avons tout un enjeu de réorganisation de la voirie".

"J'ai fait de nombreuses réunions avec les propriétaires depuis quatre ans maintenant. Nous rentrons dans la phase où il faudra que les propriétaires acceptent de voter les travaux et nous vendent les terrains et ensuite, nous pourrons changer structurellement les choses".

Le projet est estimé à 30 millions d'euros. 

 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité