Innovant. Il propose des apéros à base de spiritueux sans alcool

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yannick Kusy (@yannkusy)

Une jeune entreprise lyonnaise vient de lancer sa gamme de spiritueux "sans alcool". Elle offre ainsi la possibilité à chacun, quelle que soient ses contraintes, de participer à des fêtes, des apéritifs. Une petite révolution qui pourrait rencontrer du succès cet été.

Celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas”... tel était le slogan à la mode, lancé par la prévention routière pour sécuriser les fêtards censés prendre la route après une soirée alcoolisée. Il aurait pu se compléter par “Celui qui ne boit pas n’est pas à la fête...”. Et il n’est pas le seul.

Les femmes enceintes, les personnes attentives à leur santé, qui luttent contre les calories, ou qui sont sous traitement... sont autant de cas d’individus qui, de fait, ne peuvent pas, au même titre que les autres, participer à une ambiance festive.

Une jeune entreprise lyonnaise pourrait changer la donne. “Sober Spirits” a lancé sur le marché, après deux années de recherche, des bouteilles authentiques de spiritueux, tels que le Rhum ou le Gin, garanti sans aucun alcool. “Munis de pipettes, de seringues, d’une pointe de folie, d’un petit distillateur, un brin d’ingéniosité et d’une liste d’ingrédients à tester, goûter et comparer, Calixte Payan a tout inventé dans sa cuisine à Lyon”, explique la start-up, implantée à la Croix-Rousse.

Nous sommes les seuls sur le marché mondial à proposer cette technique de fabrication. Le goût bluffant du Sober-Rum a été reconnu meilleur spiritueux au monde lors du concours international IWSC de Londres en 2021” renchérit Sober Spirit.

Extraire l'alcool après distillation

Grâce au travail de Calixte, maître-distillateur, chacun peut désormais participer sans complexe à des soirées, en consommant des boissons dont l’alcool a été tout bonnement extrait. “L’extraction est une technique de séparation des éléments qui composent le spiritueux après sa distillation qui entre autres, par la chauffe, un système de pression et de chocs thermiques, nous permet de scinder en deux d’une part le goût (que nous récupérons pour notre gamme de spiritueux Sober 0,0%) et d’autre part l’éthanol pur (l’alcool qui est revalorisé).”

Cette première extraction est très complexe et coûteuse car, pour 500kg de spiritueux de base, nous ne récupérons que 1kg de matière nous intéressant dans les produits Sober Spirits après extraction. Le reste des 499kg est alors revalorisé dans différents marchés (parfumerie, gel hydro alcooliques…)” résume l'entreprise lyonnaise. “Notre maître distillateur complète alors avec différentes infusions selon les produits de la gamme et d’une deuxième distillation complémentaire pour décupler l’expérience. Ces techniques supplémentaires permettent d’apporter du corps, de l’intensité, une inimitable finesse ainsi qu’une complexité aromatique supplémentaire grâce à l’utilisation de différentes plantes, écorces et fruits permettant d’apprécier à chaque gorgée une expérience cocktail sans compromis.

Un procédé unique

Selon la start-up, cette fabrication dure plusieurs jours et nécessite près d’une demi-douzaine de techniques différentes dont la principale est la distillation dans des alambics en cuivre de plus d’un siècle. Une expertise technique, la maîtrise de la durée des process et des températures de chauffe ainsi que la sélection des fournisseurs permettent ainsi d’exploiter tout le potentiel aromatique possible des matières premières.

durée de la vidéo : 04min 07
Sober spirits, jeune start up lyonnaise ©france tv

Grâce à cette innovation lyonnaise, il n’y a plus d’excuse pour se sentir isolé dans les événements festifs. Et, de surcroît, cette nouveauté donne surtout la possibilité de limiter les consommations excessives d’alcool. "Nous sommes actuellement distribués chez des cavistes, majoritairement sur Lyon. Nous sommes également dans des bars, et notre objectif est de se développer au niveau national et dans toute l'Europe. Nos produits se vendent aussi sur notre site internet, sur lequel une bouteille de 50cl se vend à 28€ TTC" précise la start-up lyonnaise

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité