JO TOKYO 2021 : défaite de Manon Brunet en demi-finale, la sabreuse lyonnaise vise la médaille de bronze

Dernière sabreuse française en lice aux Jeux Olympiques de Tokyo, Manon Brunet a échoué aux portes de la finale face à Sofia Pozdiakova (10-15). La Lyonnaise peut encore décrocher la médaille de bronze.
Manon Brunet peut encore remporter la médaille de bronze face à l’escrimeuse hongroise Anna Márton. Pour la France, une cinquième médaille olympique est en jeu.
Manon Brunet peut encore remporter la médaille de bronze face à l’escrimeuse hongroise Anna Márton. Pour la France, une cinquième médaille olympique est en jeu. © Fabrice COFFRINI / AFP

Pas de finale olympique pour la Lyonnaise Manon Brunet. Ce lundi 26 juillet au matin, la sabreuse s’est inclinée face à Sofia Pozdiakova (10-15), lors de l’épreuve féminine de sabre individuel. Dès le début de la rencontre, son adversaire russe donne le ton en ouvrant le score. Pas de quoi déstabiliser la Lyonnaise qui répond immédiatement en reprenant l’avantage. La sabreuse fait preuve de solidité et de puissance. Une recette efficace qui lui permet d’aligner trois touches d’avance (4-1).

Mais Sofia Pozdniakova ne cède pas à la pression. Solide en défense et en contre-attaque, la Russe revient dans la course. Au terme d’une première manche très serrée, la Lyonnaise cède l’avantage (6-8).  

« Allez, la dalle, la dalle, la dalle ». Au bord du terrain, l’entraineur français pousse de la voix pour faire revenir la sabreuse dans la course. Malgré ces encouragements, Sofia Pozdniakova prend rapidement ses distances avec la Lyonnaise (6-9, 6-10). Manon Brunet tente de reprendre l’ascendant psychologique et revient à deux touches d’écart (10-12). Elle ne marquera pas de point supplémentaire, Sofia Pozdniakova remporte la victoire, 15 touches à 10.

Manon Brunet était pourtant l’espoir français dans cette compétition. Dès son entrée en lice, la Lyonnaise avait déroulé contre l’Indienne Bhavani Chadalavada Anandha Sundh (15-7). La sabreuse avait ensuite remporté les huitièmes face à la Japonaise Misaki Emura (15-12), au terme d’une rencontre sous tension. En quart de finale, elle n’avait pas fait dans le détail contre la Russe Olga Nikitina (15-5). Tous les signaux étaient au vert pour rêver de l’or, mais cela n’aura pas suffi.

La Lyonnaise doit vite oublier cet échec pour aller chercher la médaille de bronze. Elle affrontera l’escrimeuse hongroise Anna Márton à 12h50, heure française. Une cinquième médaille française est en jeu. Pour Manon Brunet, c’est l’occasion de tirer un trait sur les Jeux Olympiques de Rio en 2016, où elle avait terminé au pied du podium.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux olympiques sport escrime