Le lyonnais Daniel Boulud installé à New York "meilleur restaurateur" du monde

Le chef français Daniel Boulud, originaire de Lyon, est installé depuis 1982 à New York. Il a été consacré lundi meilleur restaurateur du monde pour son restaurant "Daniel", a annoncé l'association Les Grandes Tables du Monde.

Le Lyonnais Daniel Boulud, installé à New York, depuis 40 ans, a décroché la timbale : il vient d'être consacré meilleur restaurateur du monde pour son restaurant "Daniel", qui trône sur la 65ème rue de Manhattan, entre Park et Madison.

"Daniel" : meilleur restaurant du monde

Ce Lyonnais accueillant et discret de 66 ans, débarqué dans l'Upper East Side de Manhattan en 1982 pour ne plus quitter ce quartier huppé de New York, est  aujourd'hui une célébrité en Amérique du Nord. Aux commandes du "Daniel", deux étoiles Michelin (la troisième a été perdue en 2010), il a été élu par ses 184 pairs de 25 pays "meilleur restaurateur 2021", selon l'association française Les Grandes Tables du Monde.

Daniel Boulud y est installé depuis 1998 avec sa centaine d'employés qui se démènent six soirs par semaine pour servir 150 couverts dans une belle bâtisse new-yorkaise à l'architecture intérieure d'influences art déco et de palais vénitiens.

Selon l'Association Les Grandes Tables du Monde créée en 1954, ce chef "incarne à lui tout seul pour de nombreux Nord-Américains la gastronomie française, voire la gastronomie tout court", relève dans un communiqué l'Association. 

Qu'est qu'on mange ?

Le restaurant "Daniel", c'est un peu une ambassade périgourdine au coeur de Big Apple. Terrine de faisan saupoudrée de sumac, chevreuil nappé de sauce à la betterave, le chef pratique une cuisine française (...) classique, "mais avec beaucoup de produits américains, des assaisonnements, des techniques et des compositions" empruntés à l'Asie, l'Amérique latine, le Moyen-Orient.

Avec son foie gras poêlé, "on se croirait dans le Périgord et pourtant nous sommes à New York (...) un monde très multiculturel", s'enthousiasme-t-il. .

Le prix du "luxe" et d'un "dîner d'exception" ? 
Environ 300 dollars par personne avec le vin et le service, selon le restaurateur.

Un chef "amoureux" de New York

"Amoureux" de New York, devenu Américain, Daniel Boulud se vante encore d'être "le plus Français de tous les chefs français aux États-Unis" grâce à une "cuisine qui a ses repères français" mais qui "n'arrête pas d'innover".

Le chef définit sa cuisine comme française dans ses cuissons et les textures, mais
avec des produits et saveurs américains. Cette récompense vient s'ajouter au palmarès de ce chef. Le petit empire de la gastronomie de Daniel Boulud pèse, de son propre aveu, quelque 100 millions de dollars grâce à une vingtaine d'établissements - presque tous portent son nom - aux Etats-Unis, Canada, à Londres, Dubaï ou Singapour. 

Ses pairs le voient aussi comme "un homme d'affaires aussi avisé que consciencieux".  Ce patron qui se félicite de ne pas avoir de "dettes", a ouvert en mai un restaurant ultra à la mode et un peu moins guindé au pied du nouveau gratte-ciel One Vanderbilt, au coeur de Manhattan, le poumon économique et financier mondial.

Durant la pandémie de Covid 19, "Daniel" a maintenu une terrasse de cabanons sur le trottoir "avec chauffage l'hiver et clim et musique l'été" pour quelques irréductibles.

D'après le consulat général de France, New York compte 183 restaurateurs français.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie culture international