Lyon : les étudiants de l'université Lyon 2 défilent contre la précarité

Aucun accès n'est possible ce matin sur le quai Claude Bernard, le site lyonnais de Lyon 2 / © Valérie Benais / France 3 Rhône-Alpes
Aucun accès n'est possible ce matin sur le quai Claude Bernard, le site lyonnais de Lyon 2 / © Valérie Benais / France 3 Rhône-Alpes

Un millier d'étudiants défilent à Lyon. Ils ont quitté l'université Lyon 2 pour se rendre devant la Métropole. Ils ont prévu une étape devant le CROUS où s'est immolé un étudiant le 12 novembre dernier, pour dénoncer la précarité dans laquelle vivent trop d'étudiants. 

 

Par Daniel Pajonk

Vers 14 heures ce mardi, un millier d'étudiants ont pris le départ d'une manifestation devant les conduire sur l'esplanade de la Métropole de Lyon. Ce cortège s'inscrit dans le cadre du mouvement qui s'est formé autour de la question de la précarité qui touche de plus en plus d'étudiants en France. La mobilisation concerne surtout l'Université Lyon Lumière (Lyon 2) où les postes, pour la deuxième journéez consécurive, ont été bloquées. Pour des raisons de sécurité, la présidence de l'université avait préféré fermer administrativement les deux sites, à Bron et Lyon. 
Pour l'heure, les deux autres universités lyonnaises, la scientifique, Lyon 1 et la fac de droit, Lyon 3 n'entrent pas dans la danse. Un étudiant en master de maths évoque une assemblée générale qui sera organisée jeudi prochain sur le site villeurbannais. 


Le blocage des sites lyonnais et brondillant de l'université Lyon 2 se poursuit. Les groupes qui obstruent entrées et sorties s'attendent à un rassemblement de plusieurs centaines d'étudiants ce mardi après-midi. Il pourrait doner lieu à un cortège qui passerait par le Crous, où le 12 novembre dernier, un étudiant s'est immolé. 
 
Des centaines de manifestants attendus ce mardi après-midi / © V. Benais / France 3 RA
Des centaines de manifestants attendus ce mardi après-midi / © V. Benais / France 3 RA

Le mouvement a gagné l'Iinstitut d'études politiques mais ne parvient pas à convaincre les étudiants de Lyon 1 de se joindre à la mobilisation. Des contacts sont en cours, mais à l'heure qu'il est, rien ne laisse à penser que le campus scientifique rejoigne l'appel aux blocages.
A la suite des blocages, la présidence de l’université a décidé une nouvelle fois de fermer toute la journée les campus à Bron (Portes des Alpes) et à la Guillotière (Berges du Rhône) par mesure de sécurité.
 

Sur le même sujet

Les + Lus